Image: Odile Meylan

Suisse : un vegan refusé par l’armée

Antonio est un Suisse de 19 ans très motivé à l’idée de faire son service militaire. Il en a pourtant été récemment interdit « pour cause de logistique alimentaire et vestimentaire ». En clair, son véganisme dérange.

Le jeune homme, sportif qui a obtenu une distinction physique aux entraînements, a ainsi vu la mention INAPTE apposée sur son livret de service par le médecin militaire du centre de recrutement de Lausanne.

Selon Antonio :

Le nombre de végétaliens augmente continuellement en Suisse. Ce qui me heurte, c’est que les institutions ne prennent pas en compte l’évolution de la société.

Contactée par un journal en ligne1, l’armée suisse a commenté :

L’armée vit de l’efficacité de grandes unités, elle ne peut pas s’adapter à chaque individu.

Une loi hostile aux véganes

La loi suisse est-elle hostile à la présence des véganes dans l’armée ? A y regarder de plus près, il semblerait bien que oui…

Une directive des Affaires sanitaires de 2008, adaptée « aux nouveaux besoins de l’armée », demande de déclarer inaptes au service militaire comme à la protection civile « les végétaliens qui pratiquent de manière avérée ce mode d’alimentation depuis longtemps ».

Faut-il rappeler à l’armée suisse que la plus grande Association de Diététique Américaine, l’ADA, forte de 72000 médecins membres, a approuvé les régimes végétarien et végétalien pour les sportifs, les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées2 ? Ou encore qu’une autre étude, réalisée sur 92000 personnes, a prouvé que les végétaliens ont une espérance de vie prolongée de 6 à 9 ans3

Quant au refus d’Antonio de porter des bottes en cuir, refus qui a fortement déplu, il n’aurait pas dû constituer un obstacle sérieux : le règlement militaire prévoit la possibilité d’acheter des bottes spéciales par choix personnel, à la charge de la recrue. Des bottes en simili-cuir auraient donc pu faire l’affaire.

kampftiefel

Enfin, l’armée prévoit des entorses au menu commun dans les cas d’allergies… ou de religion, ce qui relève donc d’une conviction personnelle. En allant plus loin, on pourrait conseiller à l’armée suisse de créer un unique menu commun 100% végane, qui conviendrait à la fois aux intolérants au lactose, aux végétaliens, aux musulmans, bouddhistes… Et éviterait ainsi de s’adapter à chaque individu.

La pizza végétalienne de Domino's Pizza (Israël)
La pizza végétalienne de Domino’s Pizza (Israël)

Le combat d’Antonio

De son côté, le jeune homme a déposé un recours. Souhaitons-lui bonne chance dans sa lutte contre la discrimination.

Il a également adhéré à l’Association pour l’égalité animale :

Je suis un militant débutant. Ce recours est un combat personnel, mais que je veux mener aussi pour la cause végane. Si une décision me concernant pouvait faire jurisprudence, ce serait une victoire pour tous ceux qui luttent pour les droits des animaux.

  1. http://www.24heures.ch/vaud-regions/declare-inapte-service-militaire-cause-veganisme/story/12639593 []
  2. http://download.journals.elsevierhealth.com/pdfs/journals/0002-8223/PIIS0002822303002943.pdf []
  3. https://www.vegactu.com/actualite/les-vegetariens-vivent-plus-vieux-33/ []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !