Thanksgiving : deux dindes graciées, des millions sacrifiées

La veille de Thanksgiving, les présidents américains ont pour habitude de “gracier” une ou deux dindes. Ils suivent ainsi  une coutume lancée par John Kennedy.

Thanksgiving, la plus importante fête américaine, est un jour de réjouissance où les chrétiens remercient Dieu pour les bienfaits reçus durant l’année écoulée. On estime qu’à cette occasion, 45 millions de dindes sont sacrifiées aux Etats-Unis, mais aussi au Canada.

L’association PETA a demandé à Barack Obama d’abandonner cette tradition “complètement dépassée” de la grâce publique, puisqu’elle n’empêche en rien le massacre de ces millions d’animaux “doux et intelligents” par ses compatriotes.

On peut voir sur cette vidéo l’une des dindes en question remise cérémonieusement au président Obama, lequel esquisse un signe de croix au-dessus du volatile, l’air un peu gêné.

Les deux dindes passeront le reste de leur vie dans la demeure historique de George Washington.

Selon Tom Savage, chercheur en science aviaire à l’Oregon State University, les dindes sont des animaux “intelligents, dotés d’une personnalité, d’un caractère, et d’une vive conscience de ce qui les entoure”. Il ajoute que ce sont “des oiseaux sociaux, espiègles, capables d’apprécier la compagnie de leurs semblables”, et “aussi variés dans leurs personnalités que des chiens ou des chats”.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer