Thomas Menant de “L’amour est dans le pré” : enfin jugé pour cruauté envers un animal

Nous vous avions parlé de ce candidat de “L’amour est dans le pré” suspecté d’avoir laissé l’un de ses poulains, malade, agoniser sans soin en mars dernier.

Son procès a enfin eu lieu ; il était poursuivi pour “actes de cruauté”. Pas moins de sept associations de défense des animaux (SPA, fondation Brigitte Bardot, 30 millions d’amis…) s’étaient constituées parties civiles, et réclamaient des dommages et intérêts.

La substitut du procureur a requalifié les faits en « abandon volontaire d’animal », et a estimé qu’ « il serait excessif de prononcer une peine qui aurait un impact majeur » sur l’activité d’élevage et de pensions pour chevaux (Thomas Menant gère chez lui une soixantaine de chevaux, depuis 10 ans, en plus de son emploi de technico-commercial dans l’agroalimentaire). Elle a requis 6 mois de prison avec sursis.

Au contraire, les avocats des associations réclamaient la confiscation des animaux et l’interdiction d’exercer des activités en lien avec les animaux, voire l’interdiction définitive de détenir des animaux.

Le tribunal d'Amien,s où Thomas Menant a été jugé
Le tribunal d’Amien,s où Thomas Menant a été jugé

L’avocat de Thomas Menant a parlé qualifié l’affaire de “disproportionnée », estimant par ces mots que la mort du poulain abandonné n’était pas si grave. Il a ajouté qu‘ “il y a des intégristes », désignant probablement par là les représentants des associations de défense animale présents.

La décision a ensuite été rendue le 4 octobre : la justice l’a condamné à 3000 euros d’amende pour « abandon d’animal » et Thomas Menant a écopé de l’obligation de payer 300 euros à chacune des parties civiles (les sept associations de défense des animaux).

Sources http://www.courrier-picard.fr/region/thomas-menant-une-erreur-pas-de-la-cruaute-ia0b0n177749
http://www.news-republic.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=14719155
http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/thomas_l_eleveur_de_m6_condamne_par_la_justice_300231

 

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !