Un abattoir légal, celui de Charal (crédit: L214)

Un abattoir clandestin avec 200 animaux découvert à La Courneuve

Un abattoir clandestin a été démantelé  dimanche à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). L’abattoir était installé dans un  bâtiment situé en pleine zone industrielle. La fondation Brigitte Bardot était sur place pour constater et récupérer les animaux maltraités toujours en vie.

En effet, sur place c’était pas moins de 200 animaux qui étaient toujours en vie, dont  des poules, des oies, des canards et des lapins.

Les animaux “étaient entassés sans eau ni nourriture, dans la pénombre. Le poste d’abattage était couvert de sang, du sol au plafond” , a précisé dans un communiqué Christophe Marie, porte-parole de la Fondation.

Selon la Fondation, de nombreuses infractions sanitaires ont par ailleurs  été relevées par les services vétérinaires, dont la présence de nombreux œufs  ne disposant pas du marquage réglementaire précisant la méthode de production.

Le porte-parole de la fondation Brigitte Bardot a déclaré à propos des animaux sauvés :

Nous les avons transportés toute la journée d’hier dans une ancienne résidence de Brigitte bardot, une bergerie située en Ile-de-France. Les canards qu’on a sortis de leurs cages plates se sont déjà redressés. On les garde en quarantaine et ils sont examinés par un vétérinaire. Le fait qu’ils ne soient pas tracés peut poser des questions de santé publique.

La Fondation Brigitte Bardot a publié des photos de l’abattoir sur son facebook. Vegactu en a sélectionné quelques unes, merci à la FBB pour leur travail et à Loan Ego pour ses photos :

Pour rappel, voici les vidéos tournées par L214 dans un abattoir Charal, abattoir qui n’est pas clandestin…

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !