Un automobiliste tué par un chasseur, 3 morts de trop cette année

Encore un accident de chasse… Cela fait 3 accidents, 3 morts de trop (sans compter les animaux morts pour rien) depuis l’ouverture de la saison de la chasse. Un enfant de 9 ans, un vigneron, et ce dimanche un conducteur.

Selon les chasseurs, un automobiliste qui roulait sur une départementale de l’Oise est mort dimanche après avoir reçu une balle en pleine tête

Il se trouve que la balle n’a pas été retrouvée et que de nombreux chasseurs étaient sur le terrain au moment des faits.

La balle qui a atteint l’automobiliste en pleine tête sur la D932 à hauteur de Chamant aurait suivi une trajectoire «invraisemblable», si l’accident de chasse était confirmée, selon Pierre de Boisguilbert, porte-parole de la Fédération nationale des chasseurs.

Toujours selon Pierre Boisguilbert :

La cartouchière d'un chasseurAFP/Archives - Kenzo Tribouillard
La cartouchière d’un chasseur
AFP/Archives – Kenzo Tribouillard

 

L’homme qui a tiré est un chasseur confirmé. Il a touché un sanglier à la tête du haut d’un mirador le dos à la route, à plus de 150 mètres de distance et la balle aurait ricoché… ça parait invraisemblable

Le tir ne peut être que «fichant», c’est-à-dire en imaginant la trajectoire de la balle et en visant le sol, selon les chasseurs, qui précisent qu’une balle est toujours tirée à l’horizontale, et le canon du fusil toujours orienté vers le bas. Si l’animal est manqué, la balle se fiche ainsi dans le sol.

L’Association de protection des animaux sauvages (Aspas) a déjà annoncé à l’AFP son intention de porter plainte au tribunal de grande instance de Paris contre trois ministres de l’Ecologie, l’actuelle Delphine Batho, et ses prédécesseurs Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-Louis Borloo. L’association dénonce le fait qu’aucun texte réglementaire en France n’encadre la sécurité liée à la chasse.

Quand on voit “Le constat amiable d’accident de chasse” d’Insolente Veggie, on se dit que la réalité dépasse de loin la fiction malheureusement.

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !