Un jardin-verger expérimental, où tout est comestible

Dans leur jardin de Mouscron, en Belgique, Josine et Gilbert ont fait pousser une forêt bio et entièrement comestible, ouverte aux visiteurs le jeudi après-midi.

Sur les 18 ares investis par le couple, on trouve plus de 2 000 variétés d’arbres fruitiers, sur lesquels grimpent des plantes à baies (mûriers, groseilliers…). Au sol, plusieurs milliers d’espèces de plantes comestibles, dont l’ail des ours, ou ail sauvage, qui forme un tapis très dense et parfume tout le jardin.
Et bien sûr, zéro pesticides.

A la belle saison, on peut cueillir plusieurs kilos de fruits (kiwis, nèfles, pommes, pêches ou figues…), de légumes et d’herbes aromatiques, à portée de main.
Jugez plutôt :

Permaculture

Le credo de Josine et Gilbert, fondateur de ce jardin comestible ? La permaculture, une conception agricole selon laquelle cultiver et récolter ne suffisent pas : il faut s’efforcer de créer un véritable écosystème.

Un concept qui va souvent de pair avec une véritable philosophie de vie, perceptible à travers les explications de Gilbert :

On ne peut pas bien cultiver si on n’a pas dans l’idée qu’il faut partager, avec la nature, avec les oiseaux et les vers de terre et surtout avec les gens. Y a des gens qui se disent : “Oh non, les oiseaux me bouffent mes cerises, je vais couper mon cerisier.” C’est pas possible, ça ! Il faut en planter un ou deux autres et y en aura même bientôt trop pour tout le monde. »

Si on a des pucerons, il suffit de planter des fleurs ou des fèves qui attirent les coccinelles. Si on a des limaces, il faut leur donner du son de céréales, (…) elles adorent ça.

Semences clandestines

De nombreux visiteurs du jeudi achètent l’une des six mille variétés de graines rares. Il leur faut pour cela adhérer à l’association “Fraternités ouvrières” créée par Josine et Gilbert, afin de contourner la loi qui pénalise (en France et en Belgique) la vente de variétés végétales non inscrites au catalogue officielNous avions consacré un article à ce problème.

Graines

En savoir plus

Pour en savoir plus sur le jardin comestible, vous pouvez visionner le documentaire « La Jungle étroite » :

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !