Un vegan blessé par un tir de flash-ball en plein visage

Nous relayons ici un communiqué du collectif  “Les Panthères Enragées », collectif antispéciste, anarchiste, féministe et antifasciste.

Les Panthères enragées luttent pour la libération animale dans une démarche globale contre toutes les formes d’exploitations et de dominations. Yann est un sympathisant de ce collectif, voici ce qui lui est arrivé lundi dernier à Toulouse :

« Le lundi 21 avril, notre ami Yann a été victime d’un tir de flash-ball (LBD40mm) en plein visage. Il a un hématome autour de l’oeil et les os de sa joue ont explosés. Les multiples fractures et le déplacement des os ont nécessité une ITT de 10 jours et il va subir une opération.

CREARue Plana [à Toulouse, ndlr], des maisons avaient été ouvertes pour loger des familles avec enfants dans le cadre de la CREA (Campagne pour la Réquisition, l’Entraide et l’Autogestion). Depuis 3ans la CREA aide des familles et des personnes précaires à trouver des logements en réquisitionnant des bâtiments vides, publics ou privés. Les maisons ouvertes rue Plana devaient être expulsées par la police. Les familles ont choisi elles-mêmes de sortir et de quitter les lieux. Sans violence et avec regrets.

Mais pour la police cela n’était pas suffisant : elle a procédé à l’arrestation de plusieurs personnes, elle a sorti ses matraques, a lancé une grenade assourdissante en pleine rue et tiré au flash-ball en plein visage.

Yann a 26 ans et est étudiant en doctorat à l’université du Mirail. Il était venu en solidarité pour aider les familles à déménager leurs affaires. Lorsqu’il s’est fait tirer dessus, il était isolé et ne représentait une menace pour personne.

La police a fait preuve d’une répression d’une incroyable violence dans le but d’avoir la tête de la CREA. Elle a eu la tête d’un militant mais cela n’arrêtera jamais nos luttes. Tant que des personnes dormiront dehors, tant que des personnes seront expulsées parce qu’elles n’ont pas de papiers, tant que d’autres seront opprimés, nous serons là pour lutter.

Nous recherchons des personnes présentes au moment des faits, qui auraient des vidéos ou des photos.
Contact du comité de soutien  : violencepolicieretoulouse@gmail.com »

PE

Récemment, Mayotte a connu le cas tragique de Nassuir Oili, un garçon de 9 ans ayant perdu un œil suite à un tir de flash-ball lors d’une manifestation contre la vie chère, en octobre 2011. Le gendarme incriminé invoquait la légitime défense, mais les trois ans d’enquête ont conclu à un crime. Le militaire mis en cause a été renvoyé devant la cour d’assise le 5 décembre dernier1 .

  1. http://www.ipreunion.com/violences-urbaines/reportage/2014/02/08/apres-le-tir-de-flash-ball-ayant-co-te-un-il-a-un-adolescent-au-port-forces-de-l-ordre-l-usage-des-armes-et-la-legitime-defense-en-question,24156.html []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !