Une ourse et ses oursons abattus en Suède

S’il y a le moindre problème avec un animal, on le tue. Voilà comment on pourrait résumer cette histoire en Suède1 . En effet, un octogénaire qui partait pêcher dans la campagne a été attaqué par une ourse, et il s’en est sorti avec des morsures à une épaule, à une oreille, et a eu quelques points de suture.

L’homme a déclaré “Je suis un homme des bois et je n’ai pas peur de choses comme ça

Les gardes forestiers abattent toute la famille

L‘ourse était avec un de ses oursons en train de manger la carcasse d’un élan. Quand l’ourse a vu l’homme, elle l’a donc chassé, l’homme a pris la fuite et a eu quelques blessures.

Les gardes forestiers ont jugé l’attitude de l’ourse inacceptable, et ont donc pris la décision de tuer l’ourse et ses oursons pour ne pas les laisser d’orphelins, on croit rêver… S’ils ne voulaient pas laisser d’orphelins, ils n’avaient qu’à pas tuer la mère… Un responsable de la police de la région du Gävleborg, Ulf Sundgren s’exprime : «La décision a été prise par les forces de l’ordre d’abattre l’ourse et ses petits. Elle a montré qu’elle était dangereuse pour les humains».

Cette histoire est choquante, inacceptable, et montre à quels points les humains méprisent l’animal en général.

  1. http://helahalsingland.se/ovanaker/edsbyn/1.7112844-bjorn-och-ungar-skots-efter-attack []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !