Xavier Lerond, Secrétaire Général de la Fédération National du Cheval, qui se fera un plaisir d'abattre les chevaux non rentables

Xavier Lerond, éleveur, défend les centres équestres et tend la menace d’abattre 80 000 chevaux

Au centre-ville de Metz a eu lieu une manifestation où s’exprimait la colère des centres équestres.

En cause ? Une directive européenne qui fait passer la TVA de 7 à 20 %, car l’Europe considère que les centres équestres ont une activité commerciale et non agricole.

Interrogé par France Inter, Xavier Lerond, Secrétaire Général de la Fédération National du Cheval (qui appartient à la FNSEA) a déclaré :

Un cheval c’est un animal qui est rentable dans une exploitation équestre.

Vous voyez les petits poneys là ? S’ils ne servent plus aux écoles d’équitation, on en fait quoi ? Pour être un peu sordide, c’est 80 000 chevaux à abattre sur le territoire national.

Xavier Lerond en croyant défendre les centres équestres contre la directive européenne, s’enfonce totalement.

Tout d’abord en disant “Un cheval c’est un animal qui est rentable dans une exploitation équestre”  il approuve le fait que l’activité des centres équestres est une activité commerciale qui n’a rien d’agricole. Seul le profit est recherché, car si un cheval n’est pas rentable, on le tue tout simplement.

Ensuite, après une bref recherche sur Xavier Lerond, on apprend qu’il est directeur de Lorca Elevage1, oui vous avez bien lu,ce n’est pas un centre équestre, c’est tout simplement un simple élevage qui a pour unique but d’élever et de tuer des animaux.

Notre cher Xavier Lerond aurait aussi la passion des chevaux de traits. Quand on voit que la personne qui défend les chevaux pour les centres équestres n’est autre qu’un directeur d’élevage qui se dit prêt à tuer les animaux, on se permet de douter de son amour pour la race chevaline.

Précisions :

  1. http://www.alliances.coop/doc/09/Alliances_45_debat.pdf []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !