Yann Arthus-Bertrand : “Tous les écolos devraient arrêter de manger de la viande, car elle est en train de détruire la planète”

L’éminent photographe Yann Arthus-Bertrand nous avait étonné avec son dernier documentaire, Terra. Pour la première fois, les images ne dépeignaient plus seulement la beauté de notre monde, mais elles alertaient aussi en montrant l’origine de ces dégâts, avec l’élevage en ligne de mire.

Dans une interview donnée au site consocollaborative (en partenariat avec la MAIF)1, celui qui a arrêté de manger des animaux par amour de ces derniers et de la planète s’exprime avec une sincérité et une honnêteté intellectuelle qu’on ne peut que souligner.

De photographe à militant

Yann Arthus-Bertrand évoque dans cet entretien la famille de lions rencontrée alors qu’il vivait au Kenya — des lions qui lui ont appris la patience et la photographie –, mais aussi comment il est devenu militant écologiste malgré lui : “les scientifiques me parlaient déjà des mauvais chiffres“.

Aujourd’hui, on vit dans un déni collectif. Personne ne veut croire ce que l’on sait sur l’épuisement de nos ressources. Et moi, cette espèce d’ignorance, ça me fait pleurer.

Make Our Planet Great Again

Sensibiliser est une chose, agir en est une autre. Non content de dénoncer les ravages de l’élevage et des comportements humains, Yann Arthus-Bertrand est végétarien depuis plus de dix ans, un acte quotidien très fort. Sa vision de l’écologie est donc pratique et logique.

Tous les écolos devraient arrêter de manger de la viande, car elle est en train de détruire la planète. On déforeste tous les ans l’équivalent de la Belgique pour cultiver des céréales qui nourrissent les animaux. C’est facile de dire que c’est Trump le méchant et de continuer à manger de la viande dans son coin. On a les hommes politiques qu’on mérite.

En tant qu’observateur, il voit donc très bien la récupération médiatique d’Emmanuel Macron à propos des agissements de Trump. Non, il ne suffit pas de faire des discours sur le climat, de faire semblant d’accueillir des scientifiques dans le cadre du programme Make Our Planet Great Again ou de s’opposer à un bouc émissaire américain pour devenir un défendeur de la planète. Notre comportement quotidien crée le réchauffement climatique, induit la cruauté, génère les inégalités, et les paroles ne résolvent rien. Il est urgent d’agir, et peu importe le poids des lobbies et des habitudes. Une seule chose à faire :

Il faut avancer et ne pas avoir peur de le faire.

Précisions :

  1. Yann Arthus-Bertrand : « On peut tous essayer de changer à son échelle en partageant un peu plus » []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer