Zahia passe au Grand Journal pour PETA : “ça ne me manque pas de participer à ce carnage”

On l’a découverte dans la dernière campagne de PETA, entièrement nue, et découpée par des pointillés en jarret, poitrine, collier…
« Tous les animaux sont faits des mêmes morceaux » affirme l’affiche qui met en scène Zahia Dehar, ancienne call-girl devenue personnalité médiatique, végétarienne depuis 3 ans.

Hier, Zahia était l’invitée du Grand Journal. Accompagnée de la directrice de campagne de PETA France, et face à Antoine de Caunes, Natacha Polony et consorts, Zahia nous a agréablement surpris.

Calme et posée, plutôt pédagogue, probablement bien briefée par PETA, elle a su faire passer quelques idées humanistes avec des mots simples.

En revanche, ce fut un festival d’idées creuses, de clichés et d’attaques mal déguisées de la part des chroniqueurs présents, en particulier Jean-Michel Apathie et Natacha Polony, condescendants et loin d’être pertinents. A ces moments-là, sur le plateau, l’intellectuel n’est pas celui qu’on croit…

Et les saucisses, ça vous manque ?

Karim Rissouli : Ça ne vous manque pas du tout, vous, la viande, les saucisses, tout ça ?

Zahia : Non, pas du tout, ça ne me manque pas du tout de participer à ce carnage, à ce massacre.

Et vous en mangiez, avant de la viande !

Karim Rissouli : Et vous en mangiez, avant, de la viande.

Zahia : Oui, exactement, parce qu’avant que je faisais comme tout le monde . (…) Mais depuis trois ans j’ai simplement pris conscience que ce n’est pas parce que tout le monde trouve ça bien que c’est forcément bien.

Et les petits africains ?

Jean-Michel Apathie : Il y a d’autres causes qui vous intéressent ?

Zahia : J’estime que, dans un monde où on traite correctement les animaux, forcément on va bien traiter les femmes, les hommes et les enfants.

Zahia et Isabelle Goetz, un duo complémentaire

Zahia a su s’effacer quand il le fallait pour laisser la parole à la porte-parole de PETA, Isabelle Goetz, laquelle n’a pas manqué de fustiger l’horreur de l’élevage, et les conditions atroces réservées aux animaux qui ne voient jamais la lumière du jour.

Isabelle Goetz a contré Natacha Polony, qui lui reprochait de faire le buzz avec le corps de Zahia au détriment du message à faire passer, en rappelant simplement que sans cette affiche elle-même ne serait pas sur ce plateau pour parler de la cause animale.

Elle a également rappelé que la photo de Zahia utilisée pour l’affiche a été prise par Bryan Adams, lui aussi végétarien.

Enfin, le passage de Zahia au Grand Journal a permis au téléspectateur lambda d’apprendre que Paul Mc Cartney est végétarien (vidéo du chanteur à l’appui).

Voici la vidéo du passage de Zahia au Grand Journal.
Vous pouvez avancer à 1 min 50 :

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !