Johan Van Eyck : quand la peinture devint vegan au XVème siècle

Une fois n’est pas coutume, un intermède culturel et artistique sur Vegactu.

La Renaissance, en Histoire des arts, est une période charnière où les thèmes évoluent et où les artistes innovent. C’est d’abord le Quattrocento en Italie (Léonard de Vinci par exemple). Puis, à la fin de la période, c’est la Renaissance nordique qui fait sensation.

En Europe du Nord, justement, le peintre Johan Van Eyck se montre précurseur. Vous connaissez déjà Van Eyck, c’est celui qui a peint Les époux Arnolfini :

Pour l’anecdote, le peintre s’est représenté lui-même dans le miroir.

L’invention de la peinture à l’huile

Van Eyck est considéré comme l’inventeur de la peinture à l’huile, bien que le terme d’ “inventeur”, nous le verrons plus bas, soit un peu abusif. A l’époque, les pigments étaient mélangés à de l’œuf en guise de liant. Une fois sèche, la peinture à l’œuf (tempera) ne se dissout pas à l’eau ; par contre elle sèche très vite, trop vite pour Van Eyck — impossible de retoucher un détail pendant le temps de séchage. De plus, l’œuf rend ce type de peinture très sensible à l’humidité et aux moisissures.

Selon certains, c’est à cause de l’œuf qui servait de liant que les peintures d’avant cette époque sont aujourd’hui toutes craquelées1.

Grâce à Van Eyck, les peintres dits primitifs flamands vont pouvoir créer à la peinture à l’huile, une technique qui restera très employée jusqu’à nos jours. En fait, le procédé consistant à mélanger les pigments dans l’huile était déjà connu entre le Ve et le IXème siècle en Afghanistan — pour preuve, les fresques de Bâmiyân, ville dont on a beaucoup parlé récemment lors de la destruction de ses bouddhas par les talibans2.
Disons que Johan Van Eyck a réinventé la peinture à l’huile. Ou plutôt qu’il l’a finalisée et faite connaître, car le passage de la tempera à l’huile aurait été, en fait, assez progressif au cours de la Renaissance.

Selon le musée du Louvre3, l’invention de la peinture à l’huile a permis “de rendre avec plus d’éclat la lumière et les détails naturalistes ».

Quelles huiles étaient utilisées ?

Les peintres, ou plutôt leurs apprentis, broyaient les pigments en poudre avec l’huile au dernier moment avant utilisation. Chacun avait sa technique personnelle, à base de différentes huiles crues ou cuites : huile de lin,4 huile d’œillette (une variété de pavot), huile de noix, essence de térébenthine... Encore aujourd’hui, les spécialistes ignorent la composition exacte de la peinture de Van Eyck5.

Le XIXème siècle voit l’apparition des premières peintures à l’huile industrielles. Là encore, elles ont tout d’abord nécessité l’exploitation animale6 puisqu’elles étaient conservées et vendues dans des vessies de porc, lesquels ont été avantageusement remplacés depuis par des tubes souples en étain puis en aluminium, voire en plastique.

“Mais les vessies de porc, c’est pourtant la tradition !”

La morale de cette histoire…

…C’est qu’on peut faire aussi bien, et même mieux, en se cantonnant au végétal. Qu’il s’agisse de cuisine, d’habillement ou de techniques artistiques, rechercher l’alternative c’est bien souvent trouver l’innovation.

Révélé dans le miroir, l’inventeur un peu abusif de la peinture à l’huile…

Précisions :

  1. Chaîne Youtube de L’Art Comptant Pour Rien — Introduction []
  2. CNRS — Secrets of the Bâmiyân buddhas []
  3. Musée du Louvre — La Vierge du chancelier Rodin []
  4. Arte : Peinture à l’huile de lin chez Van Eyck ? []
  5. La minutie chez Van Eyck []
  6. Lefranc & Bourgeois — Guide de la peinture à l’huile []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa

Professeur des écoles à Toulouse, j’adore l’archéologie, l’histoire de l’art et la littérature.
Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

  • Charlotte

    Attention tous les pigments ne sont pas vegans 🙂 (os, cochenille,…)

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer