Galak : la honte

Je ne sais pas comment c’était chez vous dans les années 80, mais pour moi le chocolat Galak reste une des marques emblématiques de cette époque…
Une marque Nestlé, d’ailleurs, comme tant d’autres…
On en achetait de temps à autre, parce que ma petite sœur (que je soupçonne avoir été plus sensible au design du dauphin blanc tout mignon qu’au goût) en réclamait souvent. Mes parents râlaient que “c’est pas du vrai chocolat” (ce qui est vrai : c’est avant tout du sucre et du lait en poudre1 ), quant à moi j’en mangeais pas mal quand il y en avait à la maison parce que j’étais gourmande et que c’était sucré à mort, même si je trouvais qu’on aurait dit du beurre sucré une fois en bouche.
Les publicités pour Galak, elles aussi marqueurs d’une époque, tournaient en boucle à la télé. Un exemple :

Aux origines du packaging : un dessin animé sexiste et spéciste

Ce qu’on ne sait pas, c’est que tout part d’un dessin animé de 1971, “Oum le dauphin blanc”, diffusé sur la 2e chaîne de l’ORTF. Il racontait les aventures d’Oum le dauphin et de ses deux amis, Yann et Marina. Dessin animé dont Nestlé a racheté les personnages pour orner ses tablettes et produire ses spots télé2.

En plus d’être nunuche, le dessin animé était clairement sexiste3 : bien entendu, le garçon est un enfant dynamique et curieux, qui aime explorer l’océan, inventer et construire de nouvelles machines.
Et bien entendu également, sa sœur est une enfant beaucoup plus calme qui passe son temps à jouer à la poupée avec leur koala domestique. Elle a comme il se doit deux couettes, une bouche bien rose et une voix fluette.

Yann fait du ski nautique, Marina met la table, tout va bien.
Yann fait du ski nautique, Marina met la table, tout va bien.

Galak sort deux emballages différents, l’un à l’effigie de Yann, l’autre de Marina, histoire de bien lobotomiser les jeunes esprits de l’époque, de les habituer à choisir en fonction de leur sexe biologique et à ne surtout pas en dévier.

Galak sexiste

Et le rapport aux animaux ?

Il est à pleurer. Oum le dauphin adore visiblement sauter dans un cerceau ou par-dessus une barrière, faire tenir pour le bon plaisir des humains des objets sur son museau (bonjour la pub implicite pour les Marineland et autres parcs aquatiques) et leur sauver la vie à l’occasion. Une conception très utilitariste de l’animal.
Le pompon : Yann fait du ski nautique après avoir mis un mors et des rênes à Oum le dauphin. Et pourquoi pas s’en faire un bon steak, tant qu’on y est ?

Saut

Entre 2004 et 2006, l’emballage des tablettes est devenu tout blanc-jaune, avec uniquement le nom de la marque. Depuis 2006, le dauphin est réapparu, dessiné cette fois par le WWF, nouveau partenaire mondial de la marque.

Galak WWF

Une preuve de de plus, s’il en faut encore, que le WWF mange à tous les râteliers et n’a plus grand chose d’une ONG écolo…

Le WWF aujourd’hui : vers l’escroquerie

L’organisation au panda est de plus en plus critiquée, à juste titre ; voici quelques exemples de ses incohérences et hypocrisies les plus notoires :

  • Le WWF est donc, on vient de le voir, partenaire de Nestlé, une marque dénoncée (entre bien d’autres choses) pour l’utilisation d’huile de palme issue de la destruction des forêts tropicales et des tourbières indonésiennes4 (huile utilisée dans la fabrication de nombreux produits, notamment les barres chocolatées Kit Kat).
  • Tout comme Greenpeace et le gouvernement français, le WWF s’est inexplicablement opposé à la protection de l’ours polaire en 20135 : lors de la Convention de Washington, il était question d’inscrire l’ours blanc dans la catégorie d’animaux auxquels on assure une protection maximale ; incroyable mais vrai : le WWF a voté contre.
L'ours polaire aussi est blanc... Mais moins bankable que le dauphin Galak.
L’ours polaire aussi est blanc… Mais moins bankable que le dauphin Galak.
  • Comme l’explique Fabrice Nicolino, auteur de l’instructif  ouvrage « Bidoche », le WWF a été fondé en partie par des grands chasseurs d’animaux sauvages en Afrique et n’a cessé de maintenir des liens avec cet univers. Pour ne prendre qu’un exemple, le roi d’Espagne Juan Carlos est resté président d’honneur du WWF  jusqu’à l’été 2012, alors qu’il continuait à tuer des ours en Roumanie et des éléphants en Afrique.
  • Le WWF a embauché en 2013 comme nouveau directeur général un banquier, Philippe Germa, venu d’une entreprise transnationale. Tout un programme.

Moralité

Si vous avez envie de faire un don, faites-le plutôt à L214 qu’au WWF ; et si vous avez envie de chocolat blanc, misez sur le Schakalode à la crème de noisette de Vantastic Food (en plus, il est bien meilleur).

Précisions :

  1. http://fr.openfoodfacts.org/produit/3033710001057/galak-nestle []
  2. https://clicktoeat.wordpress.com/2011/04/10/un-dauphin-pas-comme-les-autres/ []
  3. http://www.eighties.fr/publicite/324-saga-galak.html []
  4. http://forets.greenpeace.fr/greenpeace-denonce-nestle-qui-contribue-a-la-deforestation-en-indonesie []
  5. https://www.vegactu.com/actualite/ni-le-wwf-ni-greenpeace-ne-veulent-defendre-lours-polaire-3732/ []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer