Larousse Cuisine, ou comment trouver un végétarien pour démonter le végétarisme

Nous vous parlions récemment du Larousse cuisine en ligne, qui s’intéressait au végétarisme/végétalisme, avec plus ou moins de perspicacité…

On y trouve aussi cette page : Luca, 34 ans, répond à nos questions sur son régime végétarien.
Un petit commentaire de texte s’impose alors.

Luca, pour quelles raisons es-tu végétarien ? 
Pour des raisons éthiques, je suis contre le fait de tuer des animaux pour s’en nourrir, même s’ils vivent dans de bonnes conditions. J’ai commencé ce régime il y a 4 ans. J’y pensais depuis un moment, je me suis documenté puis j’ai pris ma décision. J’ai arrêté la viande du jour au lendemain.

​Quel genre de végétarien es-tu ?
Je ne mange ni viande, ni poisson. Par contre je mange des œufs et des produits laitiers, car ils n’impliquent pas la mort des animaux. Je préfère quand ils sont « bio », même si ce label peut dire tout et n’importe quoi… Je ne suis pas végétarien « intégriste ».

Euh, Luca, on se réveille… Passons sur le qualificatif injurieux (on ne dit pas “végétarien extrémiste”, on dit “végétalien”, c’est un vrai mot tu sais…) Mais t’es-tu jamais demandé ce que deviennent :
– le petit veau qu’on a fait naître pour traire le lait de sa mère ?
– la vache laitière dont la production laitière commence à diminuer ?
– le poussin mâle issu d’une race de poules pondeuses, donc inutile ?
– la poule pondeuse dont la production d’œufs commence à diminuer ?

​Penses-tu avoir une alimentation équilibrée et sans carences ?
Je mange beaucoup de fruits et de légumes, des lentilles. Les œufs me permettent d’avoir un apport en protéines, même si ce ne sont pas les mêmes que dans la viande. Je ne mange pas trop de tofu, mais je vais y penser… Mes analyses indiquent que je n’ai pas des carences.

​Quelles sont tes recettes préférées ?
Je me contente de choses simples : j’aime bien faire des pâtes avec de bonnes tomates, de l’ail, de l’huile d’olive et beaucoup de parmesan ! Je ne mets presque pas de sel, cela me permet de mieux apprécier le véritable goût des aliments. J’aime aussi les soupes aux légumes comme le minestrone.

​Est-ce que c’est compliqué d’aller manger chez des amis ou au restaurant ?
Ce n’est pas du tout un problème pour moi : il y a toujours au moins du pain, du fromage ou des fruits… Mais si je suis à l’étranger et qu’il n’y a vraiment que du poulet, par exemple… alors oui, j’en mangerais !
C’est vrai que certaines personnes ne comprennent pas ce mode de vie, les gens âgés particulièrement. Mais je n’embête pas trop les autres, et je m’abstiens de tout militantisme ! Quant à la prétendue tristesse du régime : c’est faux ! Les aliments autorisés restent très variés. Et presque tous les desserts sont végétariens…

Alors là, non, Luca, arrêtons les frais…
Passe encore que le Larousse soit allé recruter un végétarien qui prend les végétaliens pour des extrémistes.
Un végétarien pour qui les œufs apportent des protéines, mais pas les lentilles.
Pour qui informer les gens sur l’éthique revient à les embêter.
Mais si tu manges du poulet, mon bon Luca, tu n’es tout simplement pas végétarien. E ton témoignage n’a rien à faire dans l’article végétarisme. Si tant est que tu existes réellement, et n’est pas une invention de ce site.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer