Elodie, 20 ans, végane et militante

Le forum Génération Végane est une excellente initiative destinée aux jeunes végétariens, végétaliens et vegans.

Le site recueille aussi les récits de vie de celles et ceux qui le souhaitent, afin de vous les présenter sur Vegactu.

Bienvenue aujourd’hui à Elodie, une militante de la cause animale très engagée.

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végé ?
Bonjour, je m’appelle Elodie et j’ai 20 ans. Je refuse de manger les animaux depuis 2008. Je suis devenue végétarienne dans la pratique en 2010 et végane en 2011.

Où vis-tu ?
Je vis actuellement à Lyon.

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ?
J’ai grandi avec des animaux : chiens, chats, lapins, cochons d’Inde, hamsters, poissons et même des poules. J’ai eu des relations fortes avec certains d’entre eux et ces relations m’ont fait prendre conscience que chaque animal avait une individualité.
A 14 ans, j’avais un ami avec lequel on était sur les mêmes positions : contre l’abandon des animaux de compagnie, les cirques avec animaux, les corridas. Un jour, il m’a envoyé la vidéo Earthlings que j’ai regardée d’une traite non pas sans mal. Pour la première fois, j’ai été confrontée à la réalité des élevages intensifs, la norme, et aux abattoirs. Cette vidéo a été mon déclic.
En 2011, je suis allée aux Estivales de la Question animale j’ai rencontré des activistes dont des véganes. En les rencontrant, mes réticences sur la viabilité de cette façon de vivre sont tombées et je suis devenue moi-même végane.

Tes parents l’ont-ils bien accepté ?
Non, ma mère en particulier qui pensait que j’allais avoir des carences et que c’était une “lubie passagère”.
Mais lorsque ma petite sœur est devenue végétarienne en 2012, j’ai senti qu’enfin ce refus était davantage pris au sérieux.
Un oncle est aujourd’hui devenu végétarien lui aussi et ma mère l’est quasiment 🙂

Où est-ce le plus compliqué pour toi de manger végé ?
A l’heure actuelle je n’ai plus vraiment de difficultés : mes grands-parents cuisinent végétalien pour moi et ma sœur, ma mère aussi… A l’université je me prépare de quoi manger (c’est moins cher, plus sûr et meilleur 🙂 ).

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ?
Ce que j’aime est au pluriel : les pâtes à la bolognaise, les crêpes, les cookies, les lasagnes, les pizzas, les rouleaux de printemps, les couscous… Je me régale 😀

Quel(s) plat(s) ou aliment(s) végé as-tu découvert(s) ?
La plupart des gens pensent que le végétarisme rime avec “manque” mais ça a été pour moi une réelle ouverture. 
J’ai découvert tout un tas d’aliments que mes parents n’utilisaient pas : les laits végétaux (riz, soja…), les steaks de soja, les terrines végétales, les galettes de céréales, le seitan, le tempeh et bien sûr le tofu aux herbes, aux amandes, fumé

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, militantisme…)
J’ai fondé en 2013 l’association étudiante Sentience et je vais essayer de m’occuper pendant les années à venir de l’émergence d’association étudiantes animalistes. Il y a beaucoup d’enjeux à développer un réseau animaliste étudiant, ça sera d’ailleurs un des thèmes abordés lors des Estivales de la Question animale 2014. Je vois notamment l’organisation de Journées Sans Viande comme une bonne occasion de sensibiliser et une porte d’entrée à la pérennisation du végétarisme sur les campus et les lycées.
J’ai vraiment envie d’œuvrer pour un monde dépourvu d’élevages et d’abattoirs.

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, tes études actuelles etc ?
Autrement dans la vie j’aime bien faire des films, les langues étrangères, l’éthologie cognitive et plus généralement ce qui touche aux sciences cognitives.
J’aimerais profiter de cet article pour inviter tous les étudiant-es /lycéen-nes qui souhaitent agir pour les animaux sur leur lieu d’études à rejoindre le forum de Sentience.

Quelques photos :

L'association étudiante Sentience lors de la Journée Sans Viande du 20 mars 2014.
L’association étudiante Sentience lors de la Journée Sans Viande du
20 mars 2014.
elodie
Lors du tournage du documentaire “Viandes de France”.

Lors d'une action avec L214 pour demander à Super U de retirer les œufs de batterie.
Lors d’une action avec L214 pour demander à Super U de retirer les œufs de batterie.

Merci Elodie pour tes réponses… et encore plus pour tes incroyables actions en faveur des animaux. Mais où trouves-tu le temps de mener à bien tout cela ? Longue vie à Sentience et bonne route à toi.

*** En raison d’un nombre important de témoignages reçus (la mise en forme avant publication prend un peu de temps !) merci de ne plus nous envoyer de réponses à cette interview pour l’instant ! Si vous souhaitez témoigner vous aussi, nous vous demandons juste un peu de patience : merci de nous envoyer votre contribution à partir du 1e juillet. ***

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !