Gabrielle, 23 ans, étudiante en sociologie et végétarienne

Le forum Génération Végane est une excellente initiative destinée aux jeunes végétariens, végétaliens et vegans.

Le site recueille aussi les récits de vie de celles et ceux qui le souhaitent, afin de vous les présenter sur Vegactu.

Bienvenue aujourd’hui à Gabrielle.

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végé ?
J’ai eu 23 ans récemment et je suis végétarienne (ascendante végétalienne) depuis un peu plus d’un an et demi maintenant.

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ?
Alors déjà il faut savoir que depuis toute petite déjà je suis très proche des animaux et je n’ai jamais pu supporter qu’on puisse leur causer du tort. Mais de façon générale je suis scandalisée par toutes formes d’injustice et de barbarie envers toute forme de vie.
Je me souviens d’un jour, je ne sais plus mon âge mais j’étais très jeune, j’étais dans la voiture de mes grands-parents et j’ai vu le nom “abattoir”indiqué sur un panneau. Et là je ne sais pourquoi car je n’avais aucun moyen de le savoir mais je me suis sentie très mal, tellement mal que je m’en souviens encore. Je me demandais comment ceci pouvait exister, je trouvais ça abominable.
J’étais aussi allergique au lait et je me souviens avoir vécu le cauchemar en maternelle car on me forçait à en boire et je le vomissais systématiquement. D’ailleurs je n’en ai jamais rebu et heureusement.
Je n’aimais pas non plus la viande et c’était toujours la galère pendant les repas, surtout à la cantine. Alors pendant longtemps on  me demandait si j’étais végétarienne car je ne mangeais pas de viande à proprement parler (juste jambon et saucisses) et que j’étais une grande consommatrice et fana de poissons et fruits de mer. Voilà pour les gens les végétariens mangent du poisson…. Mais bien sûr…
Bref les années ont passé, toujours sensible au sort des animaux MAIS j’ai été amené à voir un psy car selon certaines personnes de ma famille ce n’était pas NORMAL que je sois encore “cul-cul” à regarder les animaux et aimer leur compagnie, pour eux ça signifiait que je ne voulais pas grandir. Si grandir c’est se couper de son empathie et devenir un connard cynique pour minimiser la souffrance d’autrui et s’en protéger et bien NON ! Mais voilà j’étais jeune (12/13 ans) et je souffrais de ces jugements sur ma personne alors je me suis enfermée en moi-même en me construisant mon monde imaginaire loin de toute cruauté.
Puis à 21 ans j’ai eu enfin le déclic. J’étais intéressée par tout ce qui est société alternative et me suis pour la première fois sentie réellement fière de ne jamais être rentrée dans le moule (ex : depuis toujours j’ai détesté la TV). De fil en anguille je suis tombée sur la conférence de Gary et là le déclic !! Une alternative existait, on n’était pas obligé de manger de la viande, tout ceci était un conditionnement. Je ne vous dis pas la libération, tout un monde s’ouvrait à moi. Un monde où je me sens vraiment à ma place, un monde où l’empathie et le respect de la vie prime.

Tes parents l’ont-ils bien accepté ?
Mes parents sont divorcés depuis longtemps et je vivais déjà seule depuis 3 ans donc ça a facilité mon choix. Ma mère n’a jamais émis aucun jugement négatif, elle a été ouverte et a compris, si bien qu’aujourd’hui elle est flexitarienne mais ne mange que végétarien (sans produits laitiers) chez elle. Elle comme moi n’avons jamais été des viandardes de toute façon et lorsque l’on vivait ensemble on mangeait surtout du poisson et jamais de viande rouge.
Mon père c’est autre chose, c’est un carnivore pur et dur bien qu’ouvert. Ca a été difficile au début mais maintenant ça va, ma belle-mère a même fait un repas entièrement végétarien la dernière fois que j’y suis allée. 

Où est-ce le plus compliqué pour toi de manger végé ?
Lorsque je suis invitée à l’extérieur surtout en famille. J’aurais du mal à en parler car c’est une situation qui est pesante pour moi et qui me fait vraiment mal. J’ai eu affaire à des réactions de végéphobie très violentes et j’en suis marquée. Les gens sont en général très fermés, plein de préjugés et surtout ont une méconnaissance totale du végétarisme. 

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ? Quel(s) plat(s) ou aliment(s) végé as-tu découvert(s) ?
Pouah il y en a tellement !! Le végétarisme m’a ouvert à tant de choses sur le plan gastronomique ! J’ai découvert tellement d’aliments, j’ai appris à cuisiner, je me régale !!
J’ai perdu 10 kgs sur un an alors que jamais je n’y était jamais arrivée auparavant mais mon corps s’est habité à manger bio, sain et végé et a ainsi fondu doucement mais sûrement. Un plat que j’adore : épinards-champignons sauce moutarde/crème de riz et riz. Puis bêtement les veggie burgers ! Je ne me prive de rien, au contraire ! Bien que je ne consomme peu de simili carnés j’aime énormément les saucisses végétales !

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, militantisme…)
Pouvoir manger végétalien aussi à l’extérieur quand il y aura plus d’alternatives proposées.
J’aimerais par dessus tout pouvoir acquérir un terrain plus tard pour recueillir des animaux qui ont été maltraités, si possible des animaux sauvés de l’abattoir !
Je veux montrer à la face du monde que les animaux de la ferme sont aussi intelligents et attachants que ceux qu’on ne mange pas car jugés trop proches de nous ! Mais si les gens voyaient à quel point les animaux de ferme n’ont rien de différent de leur chiens et chats ils réfléchiraient à deux fois avant de les manger.
J’espère aussi avoir des amis végétariens, voir des amis devenir végétariens et surtout que la société devienne moins végéphobe et comprenne les enjeux VITAUX sur les plans environnementaux, éthiques et de santé de ce régime alimentaire qui n’a rien d’une lubie mais qui est le fruit d’une réelle réflexion.

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, tes études actuelles etc ?
Je suis de nature passionnée et curieuse, ainsi mes centres d’intérêt sont très multiples ! Je suis accro à la musique, mais je suis aussi cinéphile, j’adore les jeux vidéos, l’histoire, les sciences humaines en général mais aussi les sciences naturelles.
J’adore apprendre et m’enrichir, je ne supporte pas l’étroitesse d’esprit et les discriminations.
J’adore la photographie, d’ailleurs je me suis lancée en tant que “modèle” il y a peu pour justement montrer les différentes émotions qui m’animent et tenter un truc artistiquement.
J’aime voyager et découvrir de nouveaux paysages, être proche de la nature, j’en ai profondément besoin.

Je suis étudiante en 3ème année de sociologie et je compte continuer dans la recherche car c’est ce qui me passionne le plus, j’adore mes études, tout ce que j’ai pu y apprendre m’a ouvert l’esprit comme jamais. De plus, l’an prochain je réalise mon mémoire sur les nouveaux végétariens 😉

Merci Gabrielle pour ton témoignage ! On attend de lire ton mémoire lorsque tu l’auras rédigé, pense à nous !

Comme Gabrielle, vous êtes végé/vegan(e), vous avez 25 ans ou moins et vous voulez vous aussi témoigner, partager votre histoire ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez les réponses à temoignages@generationvegane.com. Grâce à Génération Végane qui nous transmettra, nous publierons ensuite ici votre récit et vos photos.

Vous avez plus de 25 ans et vous souhaitez aussi témoigner sur Vegactu ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez-nous vos réponses (“Nous contacter”, en bas de la page). N’oubliez pas de joindre quelques photos ! La vôtre si vous le souhaitez, vos animaux familiers, un bon petit plat que vous appréciez… ou bien d’autres choses encore qui vous touchent de près.

En tous les cas, soyez patients, nous croulons sous les mails de réponse à cette interview !

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !