Génération végane : témoignage d’Athéna, 25 ans

Le forum Génération Végane est une excellente initiative destinée aux jeunes végétariens, végétaliens et vegans.

Le site recueille aussi les récits de vie de celles et ceux qui le souhaitent, afin de vous les présenter sur Vegactu.

Bienvenue aujourd’hui à Athéna!

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végétalienne ?
J’ai 25 ans, je suis végétalienne depuis trois mois. J’ai choisi le végétalisme directement.

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ?
Mon parcours va sûrement sembler atypique. Tout a commencé par mon attirance pour les domaines tels que la lithotérapie, les chakras, le magnétisme etc : “être bien dans son corps et dans son environnement”. J’avais lu plusieurs fois que la viande avait un taux vibratoire inférieur à celui des végétaux… et par conséquent réduire son apport en viande pouvait augmenter son propre taux vibratoire (expérience faite, oui c’est vrai).
Etant une pratiquante assidue de la musculation je ne me voyais pas me priver de viande, j’avais donc mis ces informations dans un coin reculé de ma tête.
Puis j’ai continué a évoluer dans mes pratiques personnelles et spirituelles, et un soir j’ai décidé de regarder la vérité en face : j’ai trouvé un bon nombres de vidéos montrant les abattoirs, la souffrance animale, la maltraitance et les conséquences sur la santé, la planète, le tiers monde, la pollution etc… Le lendemain je me suis mise au végétalisme.

3

Tes parents l’ont-ils bien accepté ? 
Ça étonne encore beaucoup, j’étais celle qui adorait toutes les viandes même les plus atypiques tel que le bison, l’autruche, le kangourou etc… Mais j’ai la chance qu’ils respectent mes choix.

Où est-ce le plus compliqué pour toi de manger végé ?
Je pars du principe que quand on veut on peut. Que ce soit à la cantine ou au restau je prends ce qui me correspond et s’il y a un peu de viande prévu dans le menu (ou œufs, poisson, laitages) je demande au serveur s’il est possible de remplacer ma viande par une > autre dose de légumes. Et bien évidemment, les légumes valant souvent moins chers, les restaurateurs me l’accordent à chaque fois 😉
Et puis dans un cas extrême:  je ramène mon tupperware.
La difficulté n’est pas de manger végé, c’est de supporter chaque jour les commentaires des “carnistes” et d’expliquer encore et encore son point de vue, tout en sachant pertinemment que dans la majorité des cas, on finira par me sortir des trucs du genre ” tu vas être carencée” ; ” la viande est nécessaire pour être en bonne santé” ; ” mais pourquooooii??? Tu es folle??” Et que le débat n’aura pour ainsi dire jamais de fin.

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ? 
 J’aime vraiment les fruits, le matin je prends souvent trois fruits différents.
Sinon le plat que j’adore me faire : salade /tofu cuit au curry/ pommes de terres/ mélange de graines/ tomates, sous la forme d’une salade fraîche.

Quel(s) plat(s) ou aliment(s) végé as-tu découvert(s) ?
Le tofu forcement et le soja. Pour le moment 😉

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, véganisme, militantisme…)
Je vais continuer dans le végétalisme et aimerais tendre  plus encore vers le véganisme.  J’adore me maquiller, et malheureusement je sais que la plus part de mes produits ont été testés sur des animaux. (Tout comme mes crèmes et autres produits de beauté).

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, tes études actuelles etc ?
Il faut savoir que je suis diabétique insulino-dépendante, et depuis que je suis végétalienne je suis passé de 5-6 piqûres d’insuline à 1 voire 2 par jours (en trois mois c’est très notable je trouve.)

J’avais lu plusieurs fois sur diverses sources que le lait était possiblement en cause dans le développement de certaines maladies telles que le diabète infantile. Je n’y croyais pas vraiment et bien voyant mes résultats on ne peut qu’y croire.

Pour parler un peu plus de moi :  Je travaille avec des jeunes en difficulté et délinquants dans une classe relais. Mon but est de les aider a revenir a l’école, à accepter l’autorité, à reprendre les cours etc.
Mes études : j’ai un bac littéraire option arts, une licence de lettres modernes et un master enseignement des arts… J’ai décidé de ne pas devenir prof d’arts pour m’orienter plus vers le domaine éducatif (social). Etre au service des gens qui ont besoin de moi. Je considère que les enfants sont notre avenir, donc je parle beaucoup avec eux de ces thèmes-là (écologie, végétarisme etc…)

J’ai un chat qui s’appelle Leo. Que j’ai recueilli il y  a maintenant 5 ans. Je l’ai trouvé dans la rue tout affaibli, gale des oreilles, vers, puces, plaies, il n’avait que 5 semaines !  Maintenant il se porte très bien et surtout c’est un amour de chat.

Pour mes passions : je suis une grande fervente de la salle de sportJ’y suis minimum 1h par jour. Je pratique la musculation et fais également du cardio. Vous me croirez ou pas, mais je suis plus efficace depuis que je suis végétalienne, j’ai l’impression d’être moins fatiguée, de récupérer plus vite.
Enfin voilà, diabétique, sportive et végétalienne ! (Et surtout très très loin d’être carencée!)

Merci à toi Athéna pour ton témoignage !

Comme elle, vous voulez partager votre histoire, concernant votre végéta*isme/veganisme en tant que jeune ? Pour recevoir les questions, envoyez un mail à temoignages@generationvegane.com. Grâce à Génération Végane qui nous transmettra, nous publierons ensuite ici votre récit et vos photos.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !