Génération végane : témoignage de Loïc, 25 ans

Le forum Génération Végane est une excellente initiative destinée aux jeunes végétariens, végétaliens et vegans.

Le site recueille aussi les récits de vie de celles et ceux qui le souhaitent, afin de vous les présenter sur Vegactu.

Bienvenue aujourd’hui à Loïc !

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végé ?
J’ai 25 ans, je suis végétarien depuis mes 18 ans. Ma compagne est devenue végétarienne après m’avoir rencontré il y a 5 ans, et ensemble nous avons drastiquement réduit notre consommation de produits laitiers et œufs depuis environ un an. Le Paris Vegan Day 2013 et les conférences de Mélanie Joy et Anne-Marie Roy ont fini de nous motiver.

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ?
J’aime les animaux depuis tout petit, de façon souvent indirecte car j’ai grandi en appartement sans animaux. Mais les manger était normal, puisque « tout le monde le fait » et que l’« on a toujours fait comme ça » (les arguments qui m’énervent le plus aujourd’hui).
Grand fan de Moby depuis mes 10 ans, j’ai alors commencé à lire son blog et ai découvert que non seulement il était végétarien, mais bel et bien végan (notion complètement inconnue), depuis des années, et toujours vivant !
J’ai alors commencé à me renseigner, à manger plus de fruits, à arrêter le poisson (que je n’ai jamais apprécié), puis la viande. D’abord une semaine, puis définitivement, le tout en étant encore plus en forme qu’avant. Avant même que je ne me renseigne sur les conditions d’élevage et la souffrance animale, être végé me paraissait naturel et le point de non retour était franchi depuis longtemps.

Tes parents l’ont-ils bien accepté ?
Aucun problème de ce côté là, surtout qu’au début ils croyaient à – je cite – une « lubie » passagère ! Et puis en découvrant de nouveaux ingrédients, mes parents et mon petit frère ont commencé à apprécier certaines recettes que ma mère faisait lorsque j’allais les voir le week-end. Aujourd’hui il leur arrive de manger des plats végés même quand je ne suis pas là.

Où est-ce le plus compliqué pour toi de manger végé ?
Manger végétarien est devenu vraiment facile, et je vois la différence depuis 7 ans avec l’apparition de nombreux magasins bios, de sites web, de rayons bios dans les supermarchés, même en dehors des grandes villes.
Manger végétalien par contre, c’est encore difficile. Pour faire enlever la crème ou le fromage dans une recette, à fortiori en Normandie, il faut se lever tôt.
J’ai l’avantage de pouvoir manger assez souvent chez moi, ou bien à l’hôpital où les plats sont individuels (crudités, riz, compote etc…). Avec ma compagne nous allons peu manger chez d’autres personnes et recevons très peu, donc notre régime alimentaire n’est pas trop un souci de ce côté là.

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ?
J’adore mélanger les légumes de saison (surtout les blettes, navets, endives), cuits à la vapeur, avec du riz et de la crème cuisine soja, un peu d‘ail, d’échalote et du sel. C’est simple, pas cher et délicieux.
Les simili-carnés et autres galettes sont pratiques quand on n’a pas le temps de cuisiner mais ce n’est pas forcément ce que je préfère.

Quel(s) plat(s) ou aliment(s) végé as-tu découvert(s) ?
Les « substituts » végétaux aux produits laitiers (Sojami « ail et fines herbes » et les crèmes cuisine au soja) m’ont vraiment permis de passer au quasi-végétalisme sans aucun regret et sans chambouler mes habitudes alimentaires de normand, le top.

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, véganisme, militantisme…)
J’aimerais réduire à 0 les produits laitiers dans mon alimentation, ainsi que les œufs pris à l’extérieur. Je n’ai pas de problème à manger les œufs de ma poulette (avec qui je passe des après-midi entières au jardin :)), mais pas tous les jours ça va de soi.
Je n’ai pour l’instant pas trouvé de manière de militer qui me corresponde vraiment. Allez à la rencontre des omnivores n’est pas trop mon truc car j’ai tendance à beaucoup m’énerver lorsque l’on discute végétarisme et animaux. Je m’améliore de ce côté-là mais j’arrive beaucoup plus à argumenter à l’écrit, dans des commentaires d’actualités ou sur les réseaux sociaux par exemple.
Je crois que je pourrai être le plus efficace dans la pratique de la médecine générale vers laquelle je me dirige. Imaginez un médecin qui ne crie pas au scandale quand vous évoquez le végétarisme (sans aucun argument scientifique d’ailleurs). C’est tellement rare que c’est ce genre de médecin que je veux être.

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, tes études actuelles etc ?

Un irish cob
Un irish cob

Je suis donc externe en médecine, futur médecin généraliste et probablement pas en ville.

J’aime les animaux (quelle surprise), le jardinage, l’informatique et les jeux vidéo (anciens surtout). Avec ma compagne, je m’occupe de son Irish Cob [ndlr : race de cheval britannique] et de ses trois poneys, ainsi que de notre chatte, notre poule et notre lapine. Ce n’est que le début d’un grand cheptel et nous sommes impatients d’acheter un grand terrain pour pouvoir accueillir entre autre des animaux abandonnés, réformés ou sauvés de l’abattoir.

Merci pour votre site et bonne continuation 🙂
En pièce jointe voici Chatounette que nous avons recueillie, née dans un tronc d’arbre et abandonnée par sa maman il y a 4 ans.

chatounette

Merci beaucoup, Loïc, pour ton témoignage ! Quelle chance nous avons de compter bientôt un médecin généraliste vegan parmi nous !

Comme Loïc, vous êtes végé/vegan, vous avez 25 ans ou moins et vous voulez vous aussi témoigner, partager votre histoire ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez les réponses à temoignages@generationvegane.com. Grâce à Génération Végane qui nous transmettra, nous publierons ensuite ici votre récit et vos photos.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !