Génération végane : témoignage de Marine, 21 ans

Le forum Génération Végane est une excellente initiative destinée aux jeunes végétariens, végétaliens et vegans.

Le site recueille aussi les récits de vie de celles et ceux qui le souhaitent, afin de vous les présenter sur Vegactu.

Bienvenue aujourd’hui à Marine.

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végé ?
J’ai 21ans, j’ai été végétarienne pendant un an (à 18 ans) puis grâce à mon meilleur ami, avec de la volonté et de l’information, à 19 ans je suis devenue vegan. 

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ?
Depuis toute petite l’injustice est quelques choses qui me touche beaucoup, allié à la violence et c’est le combo gagnant… Et en y regardant de plus près ceux qui subissent le plus d’injustice et de violence ce sont malheureusement les animaux. J’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes pour avoir le déclic et assumer mes principes car à 18 ans à l’époque en étant en dernière année d’hôtellerie restauration il faut avoir du caractère pour pouvoir se défendre face au monde et aux vieilles convictions de la gastronomie française.

Tes parents l’ont-ils bien accepté ?
Au début ils ne l’ont pas trop compris et forcément les préjugés ont la vie dure même avec eux, ils avaient peur pour les carences etc. Mon père a continué pendant 6 mois à s’obstiner en achetant du rosbeef tout les dimanches et à m’en proposer en disant que cela lui ferait plaisir que j’en mange avec eux le soir… Puis c’est devenu une habitude et aujourd’hui ils sont même plutôt fiers de mes choix même si je ne peux défendre mes convictions en famille car ils refusent d’accepter la vérité.

Où est-ce le plus compliqué pour toi de manger végé ?
Je pense que c’est en famille en tout cas lors des fameux repas de fin d’année, dans les restaurants français aussi. Je rentre d’un an de PVT au Canada (Montréal) et là-bas même dans les épiceries classiques il y a de quoi se contenter (faux cheddar pour hamburger, hummus sans ajout de fromage blanc etc..) et dans chaque quartier il y au moins un restaurant ou brasserie végé/vegan (pour ceux qui un jour décident d’aller voyager ou vivre là-bas et qui veulent passer par Montréal vous êtes obligés de vous arrêter dans le restaurant végétalien “Aux Vivres”.) Et même dans les restaurants qui proposent de la viande il y a toujours un ou deux plats végétariens. Là-bas j’ai pris 10 kilos ahah comme quoi on peut être végétalien et prendre quelques kilos en trop !

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ?
Je le dois encore à mon meilleur ami un plat qu’il m’a fait découvrir récemment, tofu fumé et graines avec une purée de patate
douce cuites à l’eau, écrasées avec de la sauce coco et un peu de roquette pour le croquant au bord de l’assiette : “yum yum” ! Une chose que mon ancien coloc de Montréal m’a fait découvrir c’est le hummus, et comment ne pas mentionner le faux cheese-cake du restaurant “Aux Vivres” !!

Quel(s) plat(s) ou aliment(s) végé as-tu découvert(s) ? 
L’aliment végé que j’ai découvert en premier lieu fut forcément le tofu et comment l’apprivoiser. 

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, militantisme…)
Je pense que c’est un choix de vie qui me rends chaque jour plus forte et déterminée  continuer dans cette voie, je ne me vois plus
consommer de produits issus d’animaux qui on été exploités pour le bon plaisir de l’homme. Je ne pense pas faire d’enfant non plus… Beaucoup de gens se demande comment peut on être aussi “extrême” dans ces convictions et bien c’est de la logique pour moi : comment peut-on avoir envie de faire un enfant dans un monde comme le nôtre ? Certes il y a du positif mais de mon point de vue le mal triomphe pour l’instant et l’emporte sur les bonnes actions. Si le monde entier devenait au moins végétarien il y aurait de quoi contenter la population mondiale or ce n’est pas le cas et on pourrait ainsi ne plus entendre dire : “nous sommes trop sur cette planète”. Je ne veux juste pas donner la vie dans un monde aussi égoïste et dénué d’empathie. Je n’ai pas le temps pour le moment de militer réellement même si l’envie est de plus en plus présente, d’ailleurs je déménage sur Rennes en septembre et j’espère pouvoir faire partie des militants qui font de belles actions sur la place de la République ! 

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, tes études actuelles etc ?
Je fais partie d’une équipe de Roller derby (“les morues de Lorient”), c’est un sport que j’ai découvert il y a 3 ans : il allie force, endurance et technique, le tout dans une ambiance de nanas complètement barrées d’horizons sociaux différents et je
pense que c’est ce qui fait la force de ce sport en France ! Je reprends mes études en mise à niveau en art appliquée en septembre .
Psychologiquement continuer de travailler dans la restauration n’était plus envisageable avec le temps et ma deuxième passion n’est pas non plus compatible avec les métiers de bouche, le tatouage est aussi bien vu que le végéta*isme en France…

Marine, en chair, en os et en tatouages !
Marine, en chair et en os, et en tatouages !

Merci beaucoup Marine pour ton récit et ton enthousiasme. Bonne chance pour la reprise de tes études !

Comme Marine, vous êtes végé/vegan, vous avez 25 ans ou moins et vous voulez vous aussi témoigner, partager votre histoire ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez les réponses à temoignages@generationvegane.com. Grâce à Génération Végane qui nous transmettra, nous publierons ensuite ici votre récit et vos photos.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !