Marine, 25 ans, végane & spécialiste des perroquets

Le forum Génération Végane est une excellente initiative destinée aux jeunes végétariens, végétaliens et vegans.

Le site recueille aussi les récits de vie de celles et ceux qui le souhaitent, afin de vous les présenter sur Vegactu.

Après le témoignage de Marine, 21 ans, fan de roller-derby et de tatouages, c’est aujourd’hui une autre Marine qui nous écrit ! Bienvenue !

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végé ? J’ai 25 ans et je suis végane depuis bientôt 7 ans.

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ? Depuis mon enfance, j’ai eu envie d’aider et de sauver les animaux en détresse. Ainsi, j’ai commencé les sauvetages d’oiseaux et de rongeurs à partir de mes 18 ans. Un jour, alors que je parcourais un forum de sauvetages d’animaux, j’ai découvert une session « végétarisme », et ai cliqué sur un article à ce sujet, par curiosité, me disant « quelle est cette mode, mais pourquoi être végétarien ? ». Je ne faisais aucun lien entre ce que je mangeais et ce que mes aliments avaient été réellement. C’était un article concis sur la définition du végétarisme, végétalisme et du véganisme, expliquant pourquoi, et comment l’être. Et ce fut la révélation. Cet article mettait les mots sur ce que je ressentais au plus profond de moi, ce que j’avais toujours pensé et perçu. Je faisais enfin le lien, et j’ai décidé, par principe de cohérence avec mes convictions, d’être vegan.

Marine et Harvey.
Marine et Harvey.

Où est-ce le plus compliqué pour toi de manger végé ? Dans les restaurants et durant les événements de type mariage ou anniversaire. Au restaurant, soit le serveur est réceptif et respectueux et acceptera de vous faire un menu végétalien même s’il n’est pas à la carte (vu qu’il n’y en a pratiquement jamais…), soit il a des préjugés et va prétexter que ce sera impossible (dur dur une assiette tomates salade), ou carrément il refuse. Pour les mariages et anniversaires, on peut se débrouiller et trouver quelques aliments végétaliens, mais rarement de quoi avoir un repas équilibré. Obligé de ramener son plat cuisiné, mais étant comme tout le monde, on aimerait bien trouver de quoi se restaurer à notre guise sur place sans devoir préparer soi-même son plat, surtout quand tout est déjà organisé. Chez mes amis c’est le bonheur, ils connaissent mon éthique et ont appris à me concocter des plats vegan très simples et délicieux, tout comme ils viennent se régaler chez moi d’un dîner végétalien.

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ? Il y en a tellement, impossible de choisir. Végéburger en tête, suivi du risotto champignons et poireaux, des lasagnes, des pizzas aux poivrons, et d’une bonne salade de crudités… Mince, on n’a pas encore parlé des desserts, c’est une torture gustative : cupcakesmuffins, brownies, marbrés, tartes aux fraises, crêpes, clafoutis… J’arrête là, vous bavez déjà sur votre clavier 🙂

Quel(s) plat(s) ou aliment(s) végé as-tu découvert(s) ? Récemment j’ai découvert comment faire une Flammekueche et une crème brûlée. Sinon, j’ai découvert énormément de nouveaux aliments grâce à l’alimentation végétale : les germinations, les laits végétaux faits maison, les pâtisseries, la cuisine asiatique, les épices et toutes les sources de protéines végétales. Je remercie les magasins d’alimentation biologique pour y avoir trouvé des merveilles.

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, militantisme…) Mon mode de vie vegan avec lequel je me sens en totale harmonie m’épanouit. Je continuerai donc d’informer et de sensibiliser mon entourage sur le véganisme et les droits des animaux (en tant qu’abolitionniste), qu’il s’agisse de proches ou que ce soit de simples connaissances. Toute occasion est prétexte à informer, aiguiller et aider. J’ai crée le blog Alimentation végétale et biologique (pour le moment peu alimenté), sur mes découvertes culinaires, avec les recettes, afin d’aider les personnes intéressées à se faire des plats végétaliens.

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, tes études actuelles etc ? Je suis auteure du livre Le bien-être des perruches et des perroquets et bien sûr, je suis infiniment passionnée d’animaux depuis mon enfance.

J’ai adopté des oiseaux et des rats avec lesquels je vis dans le respect de leurs besoins et la recherche constante de leur épanouissement. A travers mon site et son forum et les réseaux sociaux, j’informe et sensibilise les gens sur les besoins réels des animaux qu’ils ont chez eux, afin que ces derniers puissent être respectés et épanouis. Je rêve d’un monde où aucun animal n’a à vivre captif ou exploité.
Je m’implique dans le sauvetage d’individus maltraités ou négligés, que je réhabilite pour certains afin qu’ils puissent être adoptés et heureux, et pour d’autres, que j’héberge définitivement.


Enfin, j’adore la nature, étudier les végétaux, l’alimentation, le comportement animal, la sociologie, l’économie et l’écologie à
travers mes lectures et mon expérience personnelle.

Merci beaucoup Marine pour ton récit et les liens que tu nous fournis.

Pour contacter Marine :

Comme elle, vous êtes végé/vegan, vous avez 25 ans ou moins et vous voulez vous aussi témoigner, partager votre histoire ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez les réponses à temoignages@generationvegane.com. Grâce à Génération Végane qui nous transmettra, nous publierons ensuite ici votre récit et vos photos.

Vous avez plus de 25 ans et vous souhaitez aussi témoigner sur Vegactu ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez-nous vos réponses (“Nous contacter”, en bas de la page).

En tous les cas, soyez patients, nous croulons sous les mails de réponse à cette interview !

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !