Poncho & Gonzo

Gonzo, chien de traîneau aveugle, compte sur le soutien de son frère

Parce qu’une belle histoire de temps à autre ne fait pas de mal, voici celle de Gonzo, un chien de traîneau aveugle, tirée du site Wamiz :

Ce beau husky, l’un des 120 chiens que compte le chenil Muddy Paw Sled, situé dans le New Hampshire, aux Etats-Unis, a perdu la vue voilà 3 ans.

Gonzo ne vit pas sa cécité comme un obstacle

Soudainement, l’animal a commencé à trébucher sur sa gamelle. Et bien vite le verdict du vétérinaire a été rendu : Gonzo est devenu aveugle.

Mais il était hors de question de mettre le chien à l’écart. Avec l’aide de son frère, Poncho, il a rapidement repris sa place auprès de ses congénères, continuant alors de faire le bonheur des touristes et de ses propriétaires. Si Gonzo ne vit pas sa cécité comme un obstacle, eux non plus ne la considéreraient pas comme tel.

Devant son énergie et sa volonté de rester auprès des autres chiens de traîneau, ses maîtres n’ont pas imaginé un instant l’empêcher de continuer à vivre normalement, explique Ben Morehouse, le directeur du chenil qui élève des chiens, et recueille des chiens de traîneau à la retraite, abandonnés ou victimes de maltraitance.

Au sein de l’attelage, généralement composé de 8 chiens, Gonzo est toujours placé à côté de son frère, qui le guide, le rassure.

Quand Gonzo a perdu la vue, Poncho ne l’a dans un premier temps pas traité différemment. Puis il s’est peu à peu rendu compte que son frère avait besoin d’aide.

Poncho & Gonzo
Poncho & Gonzo

Un lien fraternel unique

« Au début, il était un peu nerveux quand Gonzo se penchait vers lui. Et puis – je ne sais pas comment les chiens communiquent – il a compris qu’il pouvait l’aider à repérer les virages, et déterminer la vitesse des autres », raconte Karen Tolin, une employée du chenil.

Et de se remémorer un jour de printemps, où elle avait pris avec elle les deux frères pour se balader sur un sentier très enneigé. Gonzo s’est éloigné et a trébuché. Poncho s’est alors précipité pour lui venir en aide.

Le chien a saisi le harnais de son frère avec ses dents pour l’extraire de l’épaisse couche de neige dans laquelle il était piégé.

« J’ai connu beaucoup de chiens, dans beaucoup d’endroits, partout dans le pays, et c’est la chose la plus incroyable que des chiens de traîneau m’ont jamais donné », affirme-t-elle.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer