“Imaginez-vous incapable de tenir debout, stressée, ébecquée à vif, gavée, malade…”

Poulets de batterie

Je suis retombée sur un vieux numéro de Causette, mensuel féministe plutôt progressiste sur le sujet de la cause animale (parfois, la convergence des luttes1 n’est pas un vain mot).

J’ai relu un article pédagogique et bien écrit, expliquant pourquoi la consommation de viande est une catastrophe sanitaire, environnementale, qui accroît la faim dans le monde… et bien sûr martyrise des milliards d’animaux sentients chaque année.

J’ai une nouvelle fois apprécié un paragraphe en particulier, qui replace l’animal au centre de la réflexion, lui donne pour ainsi dire la parole, et met enfin des mots juste — et des images — sur l’enfer que vit aujourd’hui un animal élevé en intensif :

Imaginez-vous obèse, incapable de tenir debout, stressée, ébecquée à vif, gavée, malade, bourrée d’antibiotiques et bloquée toute votre enfance sur un petit siège d’avion en métal troué pour faire caca, entassée dans un hangar avec 10.000 personnes, vous aurez une idée encore lointaine de ce que certains animaux subissent.
Et on ne vous parle même pas de l’abattage…

Merci Causette d’avoir su trouver les mots. A ceux qui resteraient tentés de participer à l’industrie de la volaille après avoir lu ce texte, j’ajouterais que les poussins indésirables (poussins mâles dans l’industrie de la ponte, poussins femelles dans l’industrie de la chair) sont en toute légalité gazés ou broyés vivants2.

poussin

Et pour finir sur une note d’espoir, je vous ajoute quelques liens qui indiquent que le monde commence — très lentement — à évoluer :

Omelette vegan
Omelette vegan
  1. « Ces luttes ont en commun de refuser les discriminations qui conduisent à légitimer la violence en se fondant sur l’espèce, le genre, l’ethnie. Toutes s’opposent à la domination, qui est toujours domination sur les plus faibles ou les sans-voix » selon la philosophe Corine Pelluchon. []
  2. https://www.vegactu.com/actualite/poussins-broyes-le-proces-a-debute-mardi-21399/ []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !