L’animal original de la semaine : la bécasse d’Amérique

Chaque semaine, Vegactu vous fait connaître son coup de cœur animalier de la semaine. 1e édition : la bécasse d’Amérique.

Cet élégant limicole forestier possède un très long bec, droit et épais. Son dos finement liseré et barré lui confère un camouflage parfait (voir photo n°2).

On la trouve essentiellement dans l’est de Amérique du Nord, au Canada (du Manitoba à la Nouvelle-Ecosse et à Terre Neuve) et aux Etats-Unis (de la frontière canadienne au golfe du Mexique et à la Floride). Migratrice, elle hiverne aux Etats-Unis.

Au printemps, le mâle émet un chant nuptial “tioup tilp tiptouptip” sonore dans les clairières. En dehors de la période de reproduction, bien plus silencieuse, la bécasse d’Amérique émet un “piint” bourdonnant et sonore, à écouter sur cette vidéo :

Les parades de la bécasse d’Amérique sont spectaculaires, elles sont effectuées à l’aube ou au crépuscule. Le mâle monte verticalement, en cercles, et finit par retomber en spirale. Pendant ces acrobaties aériennes, le frottement de l’air sur ses rémiges provoque un sifflement qui devient éclatant lorsque l’oiseau revient au sol. En dehors de la période de reproduction, elle est très discrète et farouche.

La bécasse se nourrit principalement de vers de terre (60%) d’autres organismes présents dans le sol (30%) et de graines (10%).

540.000 bécasses sont chassées par an, rien qu’aux Etats-Unis…

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer