L’animal original de la semaine : l’ibijau gris

Voici l’animal coup de coeur de Vegactu de cette semaine… L’ibijau gris est un oiseau de grande taille, appelé en anglais “potoo”, qui réside dans les zones tropicales dl’Amérique Centrale et du Sud.

L’ibijau gris émet des sons mélancoliques « BO-OU, BO-ou, bo-ou, bo-ou, bo-ou, bo-ou, bo-ou, bo-ou », jusqu’à huit phrases de lamentations. On l’entend  souvent au cours des nuits de pleine lune. Vous pouvez quant à vous l’entendre en cliquant ici !
Les poussins au nid émettent un bourdonnement rude pour réclamer leur pitance.

C’est un insectivore nocturne, qui capture de grands insectes volants en les happant de sa grande bouche démesurément ouverte. Ses yeux hors de proportions aident à sa vision nocturne.

Pendant la journée, il dort et se repose sur un arbre mort. Il se pose habituellement sur un moignon de branche morte, parfaitement immobile : son plumage façon camouflage et sa posture dressée le rendent presque invisible, comme une petite branche morte.

La femelle pond un œuf blanc strié de mauve au sommet d’un tronc d’arbre mort, dans une petite dépression et sans ajouter de matériel végétal. Les deux adultes défendent ensuite le nid en effectuant des mouvements lents et élaborés pour cacher leur oisillon ou encore par une distraction vocale la nuit.

L’ibijau gris a des populations stables qui ne sont pas en danger. Enfin une espèce qui n’a pas souffert de la dégradation de son habitat ou de perturbations humaines.

C’est un oiseau très populaire dans la culture brésilienne. Son nom est dérivé du guarani et signifie oiseau fantôme.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !