Luw, 21 ans, végétarienne, diplômée des métiers du livre

Le forum Génération Végane est une excellente initiative destinée aux jeunes végétariens, végétaliens et vegans.

Le site recueille aussi les récits de vie de celles et ceux qui le souhaitent, afin de vous les présenter sur Vegactu.

Bienvenue aujourd’hui à Luw !

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végé ?
J’ai 21 ans, je suis végétarienne depuis 2012 (avec quelques petits écarts parfois, c’est pas toujours facile d’être végétarien à Noël). Et depuis janvier je tends à devenir végane, je le fais à mon rythme on va dire.

Où vis-tu ?
A Clermont-Ferrand, dans le Puy de Dôme.

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ?
En fait au début ce n’était pas vraiment par prise de conscience, c’est plutôt venu par la force des choses. C’était juste après le nouvel an 2012, j’habitais déjà seule, j’avais passé Noël et nouvel an chez moi et j’avais ramené un peu de nourriture dont de la viande. Après l’avoir mangée j’ai vomi toute la nuit…
Heureusement ça s’est calmé assez vite mais après ça pendant plusieurs mois je n’ai pas pu manger de viande ni en sentir l’odeur. Je continuais à manger un peu de poisson, mais c’était très rare dans mon assiette.
Je me suis finalement faite au régime végétarien et n’ai pas eu envie d’en changer.

Puis peu après j’ai réalisé que manger de la viande revenait à manger des animaux morts.
[NDLR : sensiblement la même chose est arrivée à Mélanie Joy, psychologue, sociologue et universitaire américaine. Après une grave intoxication liée à l’ingestion d’une bactérie dans un hamburger, et l’hospitalisation qui a suivi, un dégoût de la viande l’a empêchée d’en consommer ensuite. Dans sa conférence éclairante, elle explique comment le fait de ne plus faire partie du problème lui a permis de prendre conscience de l’immensité dudit problème — tuer des êtres sensibles pour le plaisir de la table.]

Ensuite pour le végétalisme c’est en me renseignant sur le net et en voyant l’impact terrible de la viande sur l’environnement (j’ai toujours eu une grande sensibilité à ce sujet) et le fait que manger sans produits d’origine animale était possible sans problèmes de santé que je me suis lancée.

Puis j’ai vu le documentaire “Terriens” (Earthlings), ce qui a fini de me convaincre.

Où est-ce le plus compliqué pour toi de manger végé ?
Au début mon régime végétarien ne posait pas trop problème, vu que je vivais seule et que je mangeais le plus souvent chez moi, et lorsque je sortais mes amis ne se formalisaient pas.
Par contre pour manger végétalien c’est un poil plus compliqué, quand je sors j’amène de quoi manger. Et c’est devenu presque impossible de manger au restaurant !
Je n’ai pas encore eu l’occasion de manger végane en famille, donc j’attends de voir ce que ça va donner !

Tes parents l’ont-ils bien accepté ?
Mes parents n’ont strictement rien dit à ce propos, ni positif ni négatif ! Vu que je ne vis plus avec eux, ils considèrent que mon régime alimentaire est mon choix et ne les regarde pas ! Par contre je regrette un peu qu’ils n’aient pas fait plus d’efforts lorsque je rentrais pour adapter les plats pour moi.
Au final c’est plutôt mon frère qui a posé problème au début, disant que je faisais la fine bouche, que c’était « une chance » de pouvoir manger de la viande.

Quel est ton plat ou aliment végétal préféré ?
Question difficile ! Il y en a tellement !
Je pense que c’est le burger végane ! Avec un steak de haricots rouges, que mon copain réussit divinement à chaque fois, accompagné de frites de patates douces (la junk food me suit même en étant végane !).

burger (2)
Sinon j’aime aussi beaucoup les galettes de légumes râpés et revenues à la poêle !

Quel(s) plat(s) ou aliment(s) végé as-tu découvert(s) ? 
Le tofu ! Même si j’ai encore un peu de mal à le cuisiner correctement !

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, militantisme…)
Je pense que lorsque l’on devient végane par conviction, on ne peut pas revenir en arrière, on ne peut pas oublier tout ce qu’on a appris, donc je me vois végane jusqu’à la fin de ma vie !
En revanche je pense qu’à certains moments il faudra que je fasse certaines concessions, en voyage à l’étranger par exemple, où j’aurai un régime végétarien (manger végane au Japon, je crois que ça n’est pas facile !)
J’ai toujours été militante dans l’âme (féminisme, lutte contre l’homophobie, écologie, droit des animaux, antiracisme…), j’aimerais m’impliquer plus, j’ai déjà créé un petit blog sur tout ça avec des amis ! Je pense qu’internet est le meilleurs des média pour véhiculer ses idées !
Puis je suis très heureuse d’avoir réussi à convaincre certains amis de réfléchir à tout ça. Ma meilleure amie m’a d’ailleurs confié qu’elle commençait à diminuer sa consommation de viande petit à petit suite à nos discussion, et je suis très heureuse de lui donner des conseils !

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, tes études actuelles etc ?
Je suis une passionnée de cuisine, de lecture (mon rêve serait d’être libraire, mais c’est presque impossible à l’heure actuelle), d’animaux (j’ai un chat que j’ai sauvé il y a 3 ans), d’écologie… J’aime énormément de choses ! J’essaye de ne jamais me cantonner à une seule activité, j’aime la diversité !

J’ai une licence métiers du livre que j’ai eu l’année passée. Je retente ma chance en ce moment pour deux masters après avoir cherché du boulot, et fait des stages pendant 1 an.

Ce que j’aimerais le plus c’est faire le tour du monde à pieds ou dans un van avec mon copain, pour découvrir d’autres cultures, d’autres gastronomies, et m’éloigner de la société moderne que je trouve très étroite d’esprit et matérialiste.

Merci beaucoup Luw pour tes réponses à nos questions.

Comme elle, vous êtes végé/vegan, vous avez 25 ans ou moins et vous voulez vous aussi témoigner, partager votre histoire ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez les réponses à temoignages@generationvegane.com. Grâce à Génération Végane qui nous transmettra, nous publierons ensuite ici votre récit et vos photos.

Vous avez plus de 25 ans et vous souhaitez aussi témoigner sur Vegactu ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez-nous vos réponses (“Nous contacter”, en bas de la page).

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !