Portrait d’Ana, 26 ans, fan de curry vert thaï et de self défense

Ana, talentueuse rédactrice à ses heures perdues pour Vegactu, tient le blog Beauty Cruelty Free. Elle nous fait le plaisir de répondre à nos questions et nous offre son témoignage.

Depuis quand es-tu végé ?
Je ne mange plus de viande depuis mes 15 ans. Comme je vivais encore chez mes parents à l’époque et qu’ils étaient mitigés quant à mon choix, j’ai dû continuer à manger du poisson avant de pouvoir devenir totalement végétarienne en quittant le domicile familial, à 21 ans. Depuis un an je ne consomme plus de produits laitiers, car j’ai découvert que c’était le lait qui me causait des migraines depuis plus de dix ans… Je me suis sensibilisée par la même occasion aux horreurs qu’induisait la consommation de lait. Et j’ai eu une prise de conscience quant au fait que nous n’étions pas faits pour consommer du lait à l’âge adulte, surtout du lait d’une autre espèce que la nôtre… Comme le lait se trouve dans de très nombreux produits, je me suis mise à cuisiner beaucoup plus, et j’aime ça !

Peux-tu nous raconter ton cheminement vers le végétarisme (ou autre) ?
Aussi loin que je me souvienne je n’ai jamais adoré la viande, à part quelques exception (avec mon frère on pouvait en venir aux mains pour la dernière tranche de roastbeef). J’ai posé des questions à propos des animaux et du fait de les manger mais on me répondait que c’était ainsi, qu’il fallait manger de la viande pour vivre. Et puis un jour j’ai réalisé que non, ce n’était pas obligatoire, et j’ai décidé que j’allais arrêter, qu’on le veuille ou non ! J’ai stoppé du jour au lendemain, sans jamais le regretter. Ensuite j’ai arrêté le poisson sans difficultés. Par contre pour le lait je vous avouerai que cela a été plus dur car j’adorais la pizza pleine de fromage… Mais petit à petit j’ai réussi à adapté mes recettes et à me régaler même sans lait !

Qu’en est-il des autres membres de ta famille, ont-ils évolué vers le végétarisme aussi ?
Non. Mes parents ont peu à peu compris que mon choix n’était pas lié à une quelconque crise d’ado. Ils sont d’accord avec le fait que les gens mangent globalement trop de viande. Mais eux ne sauteront pas le pas. Cependant ils n’ont rien contre le fait de manger végétarien quand je les invite à la maison, au contraire. Je crois qu’ils ont compris mon choix et qu’ils le respectent.
Mon homme est omnivore et pareil, il apprécie de bons petits plats végétariens, et notamment la cuisine thaï que nous préparons régulièrement en couple. Il est même le premier à chercher des recettes de gâteaux vegan sur le net pour faire découvrir à nos amis !

Peux-tu nous décrire un repas typique en famille ? (menu, ambiance…)
Je vis en couple depuis cinq ans maintenant. Généralement nous cuisinons ensemble le soir. Si mon homme veut de la viande, il la cuisine seul. Sinon la plupart du temps nous mangeons la même chose et il mange donc souvent végétarien.
En famille c’est moins convivial car généralement le repas comprend de la viande, et j’ai un plat à part soit qu’on me prépare soit que j’apporte. Par contre quand on vient manger chez moi, c’est généralement 100 % végétarien. Je trouve important de faire découvrir des recettes VG à mes proches pour leur montrer que ce n’est pas sorcier à faire et que cela peut être succulent !

ana vegan

Est-ce que c’est compliqué pour toi de manger végé en dehors de la maison ?
Manger végétarien n’est pas compliqué même au resto. Par contre manger VG et sans lait, c’est un véritable casse tête… J’ai la chance d’avoir une cantine végétarienne et un super resto thaï dans ma ville, qui sont très adaptés et peu chers. En voyage je regarde toujours les sites qui répertorient les restos pour me renseigner. Tous les étés je vais en Italie et je n’ai pas de soucis pour manger des pâtes à la tomate ! A Milan j’ai même découvert un super fast food qui offre une option végétarienne ! Et chez des amis, j’explique bien ce que je mange, ce que je ne mange pas, et au besoin je m’apporte un plat !

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ?
Je raffole de curry vert thaï. Je vous ai déjà proposé la recette sur Vegactu ! C’est rapide à préparer, peu cher, et je ne m’en lasse pas !

Quels plats ou aliments végé as-tu découverts ?
Je consomme beaucoup de lait de coco depuis que je ne mange plus de produits laitiers. Je réalise des recettes thaï bien pimentées. Je prépare aussi des woks de légumes. J’ai découvert les pâtes de piments (curry vert et rouge notamment). C’est très très bon !

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ?
Je ne fais pas de projets. L’essentiel pour moi est de me sentir bien et d’agir en accord avec mes convictions. Je ne pense pas revenir en arrière et recommencer à manger de la viande, car pour moi ce n’est vraiment pas une tentation ! Cela me semble inimaginable. Pour le militantisme, cela passe par mon blog qui traite de végétarisme au sens très large. J’y donne des recettes, et je présente des produits cosmétiques vegan.

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, ton travail, tes loisirs ?
Je travaille comme Assistante Export et je suis passionnée par les langues étrangères (je parle couramment anglais, j’ai un bon niveau d’italien et un espagnol un peu fatigué). Je lis beaucoup, dans les trois langues citées précédemment, et en français ! J’aime pratiquer la self défense en club et chiner des livres d’occasion en vide-greniers !

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !