Tiphaine, 24 ans, consultante en développement durable et flexitarienne

Le forum Génération Végane est une excellente initiative destinée aux jeunes végétariens, végétaliens et vegans.

Le site recueille aussi les récits de vie de celles et ceux qui le souhaitent, afin de vous les présenter sur Vegactu.

Bienvenue aujourd’hui à Tiphaine.

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végé ? J’ai 24 ans, bientôt 25, je suis végétarienne “officiellement” depuis un peu plus de 3 ans. Je dis officiellement car quand j’ai commencé à vivre seule je l’étais déjà plus ou moins sans m’en rendre compte. Jamais je n’allais acheter de la viande ou du poisson pour moi-même, et à l’extérieur je m’orientais toujours vers les plats végé, inconsciemment.

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ? 3 éléments déclencheurs pour moi:

1) Voilà environ 7 ans que je m’intéresse sérieusement à l’environnement, à l’agriculture, à l’alimentation d’abord au niveau personnel puis au niveau de ma formation et de mon parcours professionnel. Les nombreuses lectures et découvertes que j’ai pu faire m’ont fait réaliser à quel point quelque chose clochait dans cette surconsommation de viande et de poisson, tant en termes d’environnement, de santé ou de bien-être animal. J’étais et suis encore outrée de la capacité de notre société à fermer les yeux sur des choses pourtant très nuisibles.

2) Dès mes 20 ans je suis partie étudier en Allemagne, j’y ai rencontré des végétarien(es) et j’ai discuté avec eux de leurs habitudes. J’ai commandé le livre “Le Cri de la Carotte” d’Insolente Veggie, et là, c’est devenu officiel. Il n’y avait déjà pas de viande ou poisson dans mon frigo mais disons que quand je sortais ou étais invitée, je le faisais savoir à mon entourage.

3) La troisième chose c’est plutôt d’avoir compris que ce n’était pas dans ma nature de manger de la viande. Je me suis revue petite, mâchant pendant des dizaines de minutes des bouts de viande, je n’arrivais pas et je refusais de les avaler…

Tes parents l’ont-ils bien accepté ? Très bien même ! Ma mère a été végétarienne pendant mon enfance et me comprend donc parfaitement. Nous ne sommes de toute façon pas une famille “viandarde” ce qui a un peu aidé. Mon père trouve ça bien également de réduire sa consommation de viande, et même mon petit frère de 14 ans n’a pas l’air de trouver ça étrange 🙂 Bon ils rigolent aussi de mes tentatives culinaires, comme une dinde de Noëlvégé à base de pois chiche, qui n’était pas franchement une réussite…

Où est-ce le plus compliqué pour toi de manger végé ? Dans le cadre professionnel, certains diraient que je suis flexitarienne car il m’arrive encore de manger de la viande, tout simplement car je n’ai pas le choix et parfois pas l’envie de me battre. Je parle là de repas d’affaires dans des restaurants où il
n’y a que 3 plats affichés à la carte. J’essaie toujours de prendre de la viande blanche mais c’est très rare qu’il y en ait dans ce type de restaurants, et je serais bien incapable de manger de la viande rouge donc je me tourne vers les fruits de mer ou poisson. Après je me sens toujours “pleine” comme après un repas de fête, et je digère assez mal… Par contre dans les plus petits restaurants j’essaie toujours de négocier, remplacer la viande par tel ou tel légume… Les réactions sont parfois très drôles: je demande ce qui est proposé de végétarien, on me parle de thon ou de poulet… Dans certaines réunions de famille aussi j’honore parfois les plats mais toujours pour la viande blanche, le reste mon entourage a bien compris que ce n’était pas possible.

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ? J’ai un faible pour les légumes cuisinés au lait de coco, tout ce qui est un peu exotique avec du gingembre, de la coriandre… J’agrémente aussi beaucoup de mes plats, salades ou smoothies par des graines de toutes sortes (en ce moment ce sont des graines de Chia) ou d’algues.
Mais sinon j’aime toujours autant les pizzas ou hamburgers maison ainsi que les makis et sushis (mais aux avocats, concombre, et radis) !

Quel(s) plat(s) ou aliment(s) végé as-tu découvert(s) ?  J’adore les tofus préparés à la japonaise, à l’ail, aux amandes… J’ai fait une tentative de seitan c’était pas génial, je réessaierai.  Sinon en Belgique où j’ai habité également je mangeais beaucoup de produits Quorn, à base de mycoprotéines (champignon). C’est incroyable ce produit (goût, texture, et apport nutritif), mais à mon grand désespoir il n’existe pas sur le marché français…
Je m’intéresse aussi beaucoup aux super-aliments, chose qui ne serait peut-être pas arrivé si je n’étais pas devenue végé. Par contre la spiruline en étoiles, je n’arrive pas à en prendre, le goût est juste atroce.. Je suis preneuse de tout conseil (j’ai déjà essayé en yaourt, jus de fruit, verre d’eau…).

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, militantisme…) Je sais que je resterai végé, j’espère juste que j’arriverai à m’imposer un peu plus dans les “grands” restaurants (ou plutôt que les grands chefs se décident à proposer systématiquement une alternative végé) ! Quant au militantisme je n’en fais pas, je préfère le faire à mon échelle en convaincant les personnes que je rencontre et qui ont une image erronée des végétariens et végétaliens (que je défends même si je n’en suis pas). J’apprécie beaucoup cette tribune donnée à la génération végane, c’est par ce type d’initiatives que nous finirons par être compris!

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, tes études actuelles etc ?
Je suis consultante dans le domaine du développement durable et de l’agroalimentaire, j’ai étudié les politiques européennes, j’aime la danse, le sport (vélo, piscine, sport en salle), le dessin, la peinture, le bricolage… Et je veux vivre à la mer !

Photo jointe : Le témoignage de Cécile et sa photo avec le chat adopté par son copain m’a fait penser à cette photo : je suis accompagnée de 3 petits chatons d’un refuge animalier à Bruxelles où j’ai été bénévole.

MEDION Digital Camera

Merci Tiphaine pour ton témoignage. Avec tes compétences en agroalimentaire, développement durable et politique européenne, on t’imagine bien faire évoluer les choses dans le bon sens à l’avenir ! On compte sur toi !

Comme elle, vous êtes végé/vegan, vous avez 25 ans ou moins et vous voulez vous aussi témoigner, partager votre histoire ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez les réponses à temoignages@generationvegane.com. Grâce à Génération Végane qui nous transmettra, nous publierons ensuite ici votre récit et vos photos.

Vous avez plus de 25 ans et vous souhaitez aussi témoigner sur Vegactu ? Répondez à ces mêmes questions et envoyez-nous vos réponses (“Nous contacter”, en bas de la page).

En tous les cas, soyez patients, nous croulons sous les mails de réponse à cette interview !

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !