Guide de l’anarchie pour les enfants

“A Rule Is To Break (A Child’s Guide to Anarchy)” est un de ces album pour enfants qui sont tout autant faits pour les adultes, et qui ont l’ensemble des qualités d’une oeuvre d’art. Chaque page est un petit bijou graphique qui aurait sa place dans les musées : la technique de la dessinatrice combine peinture frottée, grattée, et écriture façon vieille machine à écrire ; elle fait merveille.

Le thème est iconoclaste, malicieux et provocateur : les auteurs se proposent d’initier les enfants à enfreindre les règles pour leur faire découvrir l’anarchie.

La meilleure recommandation pour ce livre est la suivante : il a horrifié les conservateurs américains du Tea Party, qui se sont indignés à qui mieux mieux.

Voici le genre de conseils prodigués par l’album :

  • Ne ressemble pas à tout le monde ! Sois toi-même.
  • Éduque-toi, utilise ton cerveau.
  • Quand quelqu’un dit “travaille !”, demande “pourquoi ?”
  • Construis des choses au lieu de les acheter.
  • Pense par toi-même.

Selon la première page, “il existe de nombreuses façons de devenir anarchiste...”
Le véganisme en serait-elle une ?
Les auteurs, John & Jana de leurs noms de plume, vivent et travaillent ensemble depuis vingt ans dans les Monts Berkshire, Massachusetts. Voici une galerie d’images tirées du livre (celles qui présentent de la nourriture, et quelques autres) qui m’ont fait penser qu’être végans serait assez compatible avec leur philosophie.

 

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • En tant qu’anarchiste oui il y a de très fortes chances que John & Jana soient vegan, il y a beaucoup de vegan dans notre mouvement, pour preuve la première communauté végétalienne en France à Luynes (à côté de Tours) fut créée par des anarchistes, “Terre Libérée” en 1929.

    Plus proche de nous, dans la lutte contre l’aéroport de Notre Dame des landes les repas (gratuits) servis sur la ZAD sont vegan,

    • liligondawa

      Aaah je ne savais pas… C’est assez logique, en fait, quand on vise l’auto-suffisance alimentaire, solidaire, écologiquement responsable, on va naturellement vers le végétal & le végan ! Merci pour ces informations !

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer