L’actrice Emily Deschanel, végane, interviewée par PETA

Nous vous avons parlé hier de l’engagement d’Emily Deschanel envers les animaux, et de sa grossesse 100% végane.

Voici la reproduction d’un entretien qu’elle a eu avec l’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) :

PETA : Avez-vous un animal de compagnie ?
Emily : Je n’ai aucun animal de compagnie en ce moment. Ma super chienne Snookie est mort l’année dernière. Elle avait 17 ans. Elle me manque. Elle était super douce et maline. Je ne suis pas prête pour qu’un autre animal entre dans ma vie maintenant, en particulier parce que je n’aurais pas vraiment le temps de m’occuper de lui (nous travaillons de 16 à 17 heures par jour). J’ai hâte d’être en mesure d’accueillir un autre animal à la maison. Ils enrichissent tant notre vite ! Bien sûr, j’adopterai !

EmyPETA : Qu’est-ce qui vous a décidé à devenir végane ?
Emily : Au lycée, un prof a diffusé le documentaire « Diet for a New America » basé sur le livre du même nom. Il montre le commerce abominable de  l’élevage industriel : la cruauté que vivent les animaux, les dangers d’un régime carné sur la santé, et les impacts environnementaux dévastateurs. J’ai alors décidé de devenir immédiatement végétarienne avec l’intention de devenir végane quand je serais prête. Cela m’a pris deux ans. Je ne suis jamais revenue sur ma décision.

PETA : Quels sont vos plats végétariens préférés ?
Emily : J’adore tout ce que Dave Anderson fait au Madeleine Bistro à Los Angeles [ndlr : le restaurant qui a assuré le repas de mariage d’Emily], et j’aime ce qui est servi au Candle 79 à New York. Je suis obsédée par les cookies de la Sun Flour Bakery. Je ne cuisine pas vraiment moi-même car mon emploi du temps ne me le permet pas. J’ai hâte de pouvoir récupérer mon livre de cuisine Veganomicon, et d’aller en ville ! Je m’autorise du chocolat cru quotidiennement.

téléchargementPETA : Si vous pouviez éveiller la conscience des gens sur un sujet concernant les animaux et une forme particulière de cruauté envers les animaux, laquelle serait-ce, et que souhaiteriez-vous ?
Emily : D’expérience, le sujet le plus tabou est l’élevage des animaux de chair, en particulier l’élevage industriel. Rien ne me déçoit tant que quelqu’un qui déclare ne pas vouloir savoir ce qui se passe. Chaque année en Amérique du Nord, dix milliards d’animaux doivent vivre et mourir dans des conditions horribles. La moindre chose que l’on puisse faire est d’écouter ce qu’il se passe. Je garde espoir pourtant. De plus en plus de gens deviennent végétariens. Regardez la popularité de Skinny Bitch et de PETA comme association et comment ils ont contribué à changer la mentalité des gens au sujet des animaux élevés pour la nourriture. C’est si facile aujourd’hui comparé à il y a seize ans quand je suis devenue végane.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer