Fauna, un jeu pas bête du tout

[review]

Si vous appréciez les jeux de société, vous aimerez ce jeu esthétique, intelligent et éthique, et vous pourrez ainsi répondre à cette question: que savez-vous sur tous les animaux qui peuplent la planète ?

Vous pensez vous y connaître en animaux ?

Le jeu propose de faire la connaissances de 360 animaux différents. A chaque animal une liste de questions (aire de répartition, poids, taille, longueur de la queue…).

À l’aide de vos connaissances ou de votre intuition, vous pourrez tenter une réponse par déduction. Si votre réponse s‘avère exacte, vous marquerez des points. Si elle est proche de la bonne réponse, vous en marquerez aussi. Si vous êtes trop éloigné, alors vous perdez des pions !

Attention à ne pas trop être sûr de vous, même si vous gardez au minimum 3 pions (ce qui est peu dans ce jeu), car si vous misez trop de pions dans les zones d’habitation de votre animal et que vous avez faux (ce qui nous est déjà arrivé plusieurs fois) vous aurez un gros handicap par la suite.

Subtil mélange d’intuition et de calcul, Fauna réussit à être un jeu à la fois très pédagogique et très fun.

Boîte de jeu

Un jeu à la fois éthique, pédagogique, et fun

A aucun moment ce jeu ne propose de capturer, de tuer, ou d’exploiter les animaux. Il s’agit seulement de les observer et de les connaître, ce qui est suffisamment rare pour être signalé.

Joueur appréciant peu les jeux « pédagogiques » pour leur manque de fun, Fauna fut une très agréable surprise.

Il s’agit d’estimer, pour chaque animal présenté tour à tour, son poids, sa longueur et celle de sa queue, ainsi que la ou les région(s) du monde où il crapahute.

On se prend au jeu, et on se fait piéger, pensant que ce poisson doit forcément faire entre 500g et 1kg ! Alors qu’il se révèle peser 13kg… On perd alors des pions.

Bref c’est un jeu de pari et de prise de risque (les connaissances zoologiques et géographiques sont appréciables, mais pas indispensables) assez addictif, et les zones de répartition géographique des bestioles sont très bien choisies.

Plusieurs séries de cartes vous permettent de jouer soit avec des animaux bien connus (musaraigne, boa…) soit avec de parfaits inconnus (comme le daman des steppes). La première n’étant pas forcément la plus facile : sauriez-vous estimer précisément combien pèse une marmotte, et où vivent les anguilles ?

De quoi devenir un zoologiste

Quant à la durée de vie1 de ce jeu, eh bien il est assez varié et riche pour qu’on ne s’en lasse pas. A chaque partie, tout est renouvelé. Parions aussi qu’une fois les nombreuses cartes épuisées, vous aurez oublié les caractéristiques animalières et pourrez recommencer à jouer…

Mention spéciale aux pions en bois coloré, chose assez rare aujourd’hui pour la souligner.

Pour un avis plus détaillé, vous pouvez consulter le site Jeux de NIM.

Prix : 35,90 euros sur Amazon.fr

A partir de 8 ans, de 2 à 6 joueurs.

Précisions :

  1. En matière de jeu, la durée de vie exprime le temps qu’il faudra à un jeu pour cesser de présenter de l’intérêt pour ses pratiquants, et donc pour qu’il cesse d’être pratiqué. []

A propos de Ambroise Lelac

Diplômé de droit et enseignant, je suis militant auprès de plusieurs associations de libération animale.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer