L’amiel de pomme, une alternative bio et locale au miel

Il y a quelques années, nous vous avions livré ici une réflexion sur les trois raisons principales de se passer de miel, un article qui avait déchaîné les passions (plus de 700 commentaires à ce jour). Nous avions par la suite développé plus longuement l’argument écologique dans un second article. Vous avez pu enfin nous lire sur papier glacé avec un grand dossier consacré à la défense des abeilles dans le n° 112 de la revue Alternatives Végétariennes, article qui aurait pu s’appeler “plaidoyer pour se passer de miel”.

Par quoi remplacer le miel ? Par une multitude de douceurs : sirop d’agave, mélasse de canne à sucre, sirop d’érable, de riz, de malt, de blé, de manioc, d’orge, de maïs, irakia ou “miel de datte”, confiture de pissenlit… Nous avons testé pour vous l’amiel de pomme, un simili-miel biologique à base de pommes et de sucre de canne.

La texture est bien celle du miel ; le goût est sans surprise celui de la pomme (70% de fruits dans le produit fini), il est assez puissant et corsé. On dirait le miel d’abeilles originales, qui auraient délaissé les fleurs pour butiner directement les fruits.

Délicieux sur des crêpes, très agréable en tartines, cet amiel nous a plu. Fait en Ardèche, garanti sans gluten, il contient du potassium, du phosphore, calcium, sodium et magnésium. Vous pouvez aussi sucrer vos thés et tisanes avec, le goût de pomme se marie bien avec celui des herbes.

Retrouvez-le sur des sites spécialisés comme Terres de Saveur ; n’hésitez pas à le demander à votre magasin bio.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer