Bientôt noël, on se prépare du foie gras vegan

Les fêtes de fin d’année approchent, et avec noël et le nouvel an qui se préparent on vous propose de réaliser du faux foie gras.

LE foie gras est le symbole des fêtes de fin d’année, mais vous ne voulez pas comme nous être responsable de la souffrance animale, encore moins pendant les fêtes, alors Vegactu vous propose plusieurs solutions pour faire votre faux foie gras. Succès garanti !

Plusieurs recettes selon le résultat que vous voulez obtenir (plutôt à tartiner, ou à manger cuit), et toutes sont justes excellentes (testé et approuvé!)

Le numéro 1 : Le faux foie gras d’Eric Lechasseur

La plus dure à notre avis, mais l’une des meilleures et plus bluffante, la recette du Faux Foie Gras d’Eric Lechasseur, chef cuisinier aux Etats-Unis. Cette recette a été retenu par PETA comme la 2ème meilleure recette de foie gras lors d’un concours.

Pour vous aider à faire cette recette, Eric Lechasseur a mis en ligne une vidéo où il explique de a à z comment réussir ce chef d’oeuvre !

Le numéro 2 : Le tofoie gras de Vg-zone

Le tofoie gras de Vg-zone
Le foie gras de Vg-zone

Cette recette est plus pour avoir un foie gras rond, à tartiner. Beaucoup plus simple et plus rapide à faire, elle utilise de l’agar agar pour gélifier le tout. L’avantage? On peut l’assaisonner à sa façon, et varier les goûts à l’infini ! Un pur délice, de toute façon de la part de Vg-Zone on est habitué à des plats parfaits!  La recette est disponible sur vg-zone et en vidéo ci-dessous.
.

Le numéro 3, le Faux Gras de chez GAIA

Faux Gras Gaia

Réservé à ceux qui ne veulent pas cuisiner, le faux gras de Gaia est la solution toute faite pour vos repas de fin d’année. Le faux gras est une déclinaison du traditionnel pâté de marque Tartex produit en Allemagne, mais qui est aromatisé au champagne, à la cannelle et aux truffes. Il est à noter que le Faux Gras de Gaia contient de l’huile de palme. Mais comme le précise GAIA, l’huile de palmiste utilisée pour la fabrication du Faux Gras a obtenu (en plus du label bio) la certification RSPO, label qui garantit une production durable et respectueuse de l’environnement.

Pour information, il s’est vendu 160 000 pots de Faux Gras en Belgique en 2011, une belle réussite !

Résumé de la recette
recipe image
Recette
Faux foie gras
Date de publication
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
Note
2.51star1star1stargraygray Based on 93 Review(s)

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.
  • NANCY

    Je me suis laissée avoir avoir, j’ai acheté 3 boites de “faux gras de Gaia”, en pensant aux fetes de noel. Deception, on dirait du Tartex, bref un pâté végétal sans intérêt.
    Mais Bravo à cette marque pour le côté marketing !!

    • jauseau

      justement le faux gras du gia c’est du tartex juste que ça le fait mieux pour une commercalisation pour les fêtes de noel ,aprés pour le prix je ne sais pas si la nouvelle étiquette est plus cher 😉

  • Comme quoi tous les gouts sont dans la nature! J’adore pour ma part le faux gras de gaia, ou plutot le tartex truffe/champagne, vu qu’il s’agit du même produit… Je n’ai as du tout l’impression de manger du sheba du tout!
    Par contre, pour avoir tester la recette de vg zone, ben, je n’ai pas du tout aimé! Trop fort en truffe, trop gélatineux, bref, pas à mon gout (j’ai suivi la recette scrupuleusement, je précise!)
    Je découvre votre site aujourd’hui seulement, il a l’air drolement chouette!! (hey, je suis de toulouse aussi!)
    Bonne continuation!

    • Gélatineux ? Es-tu sûre de n’avoir pas abusé de l’agar-agar ?
      Quand on en a fait ce Noël, mon beau-père a trouvé bon mais “trop mousseux” pour ressembler à du foie gras, est-ce que c’est le même constat que tu fais ?
      Pour le trop fort goût d’huile de truffe, c’est peut-être une question de goût, je dois avoir des goûts de luxe : je trouve qu’il n’y a jamais trop de truffes 🙂
      En tout cas, si tu retentes l’expérience en changeant les proportions, on passera goûter puisqu’on est dans le coin ! :p

  • Audrey

    Moi-même j’aime beaucoup le Faux Gras de Gaïa et respecte infiniment leur initiative pour lutter contre le gavage des oies. (Ils mériteraient une “palme” justement) La différence en goût la plus flagrante est qu’il est MOINS GRAS qu’un vrai foie gras, mais j’étais très surprise de la similitude en goût. De là, à le comparer à de la pâtée pour chat, c’est un peu de l’abus, c’est violent et cette critique ne leur rend pas service.
    Pour une association telle que Gaïa qui se mobilise autant contre le gavage (leur campagne d’affichage en Belgique + leurs pubs terriblement réalistes diffusées en fin d’années), ç’aurait été le minimum de respecter leur produit, même si gustativement, il n’a pas plu à monsieur Van Lennepkade.

    Pour l’anecdote, je vis en Belgique. Il y a deux ans, j’ai vu leur publicité montrant le gavage des oies. J’ai fondu en larmes et cela a déclenché chez moi un début de prise de conscience qui a fait de moi une végétalienne.
    Cordialement

    • Faire un faux foie gras est une très bonne initiative. La louper est moins bonne.
      Tu ne peux pas te permettre de dire aux gens, goûte c’est parfait c’est comme du foie gras mais en végétal, les gens te le jettent à la figure (il est vendu comme ça hein).
      Alors que non, c’est une alternative, assez triste par rapport aux préparations maisons.

      A ce que je sache, j’ai quand même le droit de ne pas aimer un produit non ? Et je ne suis pas le seul d’ailleurs.

      • Audrey

        Inutile d’être agressif. Certains n’aiment pas, certains aiment. Personne ne vous a interdit de le dire. J’ai juste donné mon avis et j’aurais aimé avoir une réponse sur un ton plus pacifique. Ce n’est pas des plus agréable. Désormais je m’abstiendrais de donner mon avis, si c’est pour être reçue par une attaque. Non merci.

  • Job

    Bonne initiative que ces conseils, en revanche, si l’huile de palme du “Faux Gras” respecte prétendument l’environnement, vous remarquerez qu’elle vient de Colombie [http://www.unmondevegan.com/faux-gras-bio,fr,4,Gaia1.cfm] et que longue distance + déforestation + narcotrafiquants + expropriations sanglantes [ http://libresameriques.blogspot.fr/2013/01/colombie-huile-de-palme-couleur-rouge.html ] ne riment ici que tristement avec végétarien.
    Mais les autres produits m’ont l’air succulent!

  • VGCédric

    Testé hier le numéro 3, le Faux Gras de chez GAIA
    Verdict : Délicieux ! Se reproche à s’y méprendre du vrai (en plus, à la lecture des ingrédients, pas de constituants chimiques étranges…. que du bon)

    Conclusion : foncez vers ce produit pour le 31 décembre !!! Et (d’avance) bon réveillon à tous les vegans de France (et d’ailleurs) !

    • VGCédric

      Pardon “se rapproche” …

  • Pingback: 5 et 12 Décembre : Action contre le foie gras | Associaton Végétarienne de Poitiers()

  • Pingback: Faux (foie) gras | Vegan Passion()

  • Dzany Naty

    Comme le mentionne Job, l’huile de palme certifiée par le RSPO n’est pas éco. C’est du greenwashing.

  • Borisdek

    Pourquoi (Diable;-) aller mettre de la graisse de palme dans cette belle recette.
    1.- Il n’y a pas de graisse de palmiste qui respecte l’environnement et l’économie locale même si on lui colle la légion d’honneur.
    2.- Les chirurgiens reconnaissent un mangeur d’huile de palme rien qu’à voir l’intérieur de ses artères.
    3.- En se creusant un peu, on pourrait peut-être trouver (allez savoir;-) un autre gras de substitution meilleur que le goût infâme de la graisse de palme.

    • Taïra Ⓥ

      Le rendement exceptionnel des palmiers font que l’huile qui en est issu est probablement l’une des plus écologiques…
      Ce qu’on décidé d’en faire les humains (exploitation intensive au détriment de l’environnement, de ses habitants…), c’est autrechose.

      Libre à vous d’arranger la recette à votre convenance 🙂

    • Pattricky

      bonjour,
      GAIA a changé sa recette, et depuis cette année (en fait depuis qq semaines), les nouveaux fauxgras sont à l’huile de coco.

      • Camille Jonas

        Je l’ai goûté et je le trouve meilleur que le précédent.

  • Willa

    Attention : Le faux-gras de GAIA n’est pas vegan
    Des chienNEs sont dresséEs pour trouver les truffes qui le compose.
    https://www.facebook.com/rage.vegan/photos/a.1433412106968702.1073741830.1428382810804965/1589078224735422/?type=3&theater

    • Merci pour cette précision Willa.
      Curieusement, je viens de vérifier et la section fàq de leur site est inaccessible…

    • VGCedric

      Ton commentaire me laisse songeur Willa…Je suis végane moi même mais là….
      Entre le calvaire
      des oies gavées et quelques chiens qui gambadent dans la nature pour
      chercher des truffes, il y a quand même une petite marge non ?
      Par ailleurs, dois-je comprendre alors que si un champ qui a vu pousser des légumes a été labourée “à l’ancienne” à l’aide d’animaux de labour alors les légumes en question ne sont plus véganes ???
      Est “vegan” le produit dont les ingrédients sont issus à 100% du règne végétal (c’est déjà pas mal… et pas si facile à trouver…) A mon sens, essayons déjà de promouvoir ce concept là… Ceci dit, ce qui précède n’est que mon humble opinion, libre à toi bien sûr, si ça te chante de boycotter ce produit que – pour ma part – je trouve “top” et auquel je souhaite longue vie 😉

      • Taïra Ⓥ

        Pourtant, être végane s’est essayer de ne pas exploiter les animaux… Certes, c’est moins pire d’être obligé à cherché des truffes que d’être gavé, mais ça reste une forme d’exploitation sur laquelle il serait dangereux de mettre un voile, une omerta, selon moi.

        J’ai commencé à faire gaffe à tout ce qui concerne la noix de coco (huile, crème…) et le travail des singes cueilleurs il y a peu et notamment grâce à (un “lanceur d’alerte” sur) Vegactu, me passer de faux-gras tant qu’il n’est pas végane ne me posera pas de soucis non plus.
        J’imagine qu’il doit aussi y en avoir des (authentiquement) véganes, d’ailleurs…

        • VGCedric

          Tu ne crois pas si bien dire… Il y a même la police des sophismes ou des trucs pas logiques qu’on peut dire, je sais plus, qui traine sur Vegactu et je me suis même fait chopper “en flag” une fois…

        • Camille Jonas

          Je comprends qu’on puisse être anti-spéciste parce qu’il y a longtemps, genre 50 ans, que ma réflexion va dans ce sens. Toutefois, il me semble qu’il y a des excès dans le véganisme.
          Si nous voulons pousser l’anti-spécisme jusqu’au bout, allons-y et commençons par dénoncer la mode de l’animal de compagnie. Pas seulement les oiseaux ou les souris blanches en cage mais aussi le chat ou le chien-chien à sa mémère, véritables esclaves de salon, obligés de manger des croquettes à base de déchets d’abattoirs, contraints à l’inaction, plus ou moins névrosés ou stressés. Je n’ai pas de chien moi-même mais je me suis laissée dire que ces animaux avaient besoin, depuis qu’ils sont créés et domestiqués par l’homme, de lui être utile en lui rendant service. Idem pour les chevaux et les ânes. Sans travail, ces animaux dépriment.
          Par ailleurs, je suis étonnée du nombre de véganes convaincus que je croise et qui ont eux-même des chiens ou des chats. Leur donnent-ils des croquettes véganes pour être en accord avec leurs convictions ? En ce cas, ne sont-ils pas des tortionnaires en obligeant ces animaux à manger une nourriture qui ne leur est pas naturelle ? Ou alors, ils ferment les yeux sur leurs convictions et leur donnent la nourriture industrielle du commun (ce qui est une autre forme de torture)… Comment peuvent-ils s’affirmer véganes, dès lors ?

          • Taïra Ⓥ

            Je crois que vous commencez mal cher Camille…
            Le véganisme c’est, je cite “ESSAYER de vivre sans EXPLOITER les animaux”.
            Donc déjà, quel excès y a-t-il, dans cette simple définition (Société végane) ?…

            Concernant les animaux de compagnie, nous ne sommes pas à l’origine de leur situation, et il est vrai qu’ils sont des esclaves, comme tous les animaux domestiques.
            Nous rejetons, en tant que végane, le système de production spéciste qui a planifié leur naissance, leur fonction, leur utilité à nos yeux et tout ce qui a trait à la mégalomanie humaine sur les animaux.
            Celà dit, ces animaux sont des VICTIMES de ce système.

            Dès lors, devrions-nous en tant que véganes antispé, les rejeter, comme nous rejetons le système qui les a fait naître ?…
            Qu’est-ce qu’on devrait faire ?…
            Passer notre route devant les refuges type SPA surpeuplés, en nous disant que puisque leurs habitants représentent le système que nous conspuons, ils en sont même littéralement les “fruits”, ces derniers ne méritent pas mieux ? Ils n’ont pas le droit d’avoir une porte de sortie accueillante, chaleureuse, au moins confortable et reposante, non ?…

            Et bien si, nous rejetons le système, pas ses victimes.
            Donc il est tout à fait légitime d’avoir des animaux lorsqu’on est antispéciste.

            Il y a des priorités.
            Certes, qui donnent parfois lieu à ce que l’on pourrait prendre comme des paradoxes, voir de la malhonnêteté intellectuelle, c’est ce que vous semblez insinuer d’ailleurs… Mais on peut très bien alimenter les animaux que nous avons sorti du système d’exploitation de manière végétale, y compris les chats.
            Ce qui est naturel n’est pas forcément meilleur. A l’état “naturel”, les chats sauvages ont une durée de vie de 6 ans et terminent avec les reins bousillés à cause de leur régime hyperprotéïné. Au fait, vous croyez vraiment que ce qui se passe dans les hôpitaux, c’est “naturel” ? Vous croyez vraiment que nous sommes une civilisation avec des comportement, des us, des coutumes, des mœurs… “naturels” ??…
            Je crois que ce n’est pas ce qui est important, non.
            Ce qui l’est, c’est de prendre soin d’eux, ce qui est le cas lorsqu’on leur donne un régime alimentaire équilibré. C’est tout ce qui compte, peu importe sa source, finalement.
            Vous pouvez effectuer vos propres recherches sur le sujet, mais voici une piste (ce texte a plus de 20 ans, et déjà à l’époque, il y avait des fous qui ont osé braver la nature en donnant des végétaux à des carnivores… ^^)

            http://david.olivier.name/fr/sur-l-alimentation-vegetarienne-des-chats-et-des-chiens

            Quant à l'”appel à la nature” c’est par ici (je l’ai revisionné hier soir en me disant que c’était toujours une bonne piqûre de rappel…) :
            https://www.youtube.com/watch?v=5lXIK_4tpDs

            Pour moi il est prioritaire de sortir ces êtres intelligents, sensibles, capables d’émotions, de ce système. C’est vrai que c’est un problème de les nourrir avec des croquettes-déchets d’abattoir, je vous le concède. On y pense, on y réfléchit…
            Ya des chats avec qui ça passe sans problème les croquettes végé, d’autres non, et dans ce cas, ça ne sert pas à grand chose d’insister, mieux vaut malheureusement cautionner un tout petit peu ce système mais que mon animal vive, plutôt que non. MAIS, ce n’est que mon avis, et D’AUTRES VÉGANES peuvent ne pas partager…
            C’est ça aussi, Camille. On ne peut résumer le véganisme à une pensée. Elles sont multiples, fonction des expériences et vécus de tout un chacun, de son appréhension du monde, des animaux aussi, d’ailleurs… bref.
            En fait, le véganisme, et surtout, l’antispécisme n’ont pas de réponses toute faite aux questions qu’ils soulèvent, et surtout, aux injustice qu’ils dénoncent.
            Le monde idéal reste à créer, c’est nous tous êtres humains qui le créons, et parmi tous ces humains, nous les véganes antispécistes ne prétendons pas avoir de solution instantanée à tous les problèmes qu’à créée l’exploitation animale.

            Pour finir, vous vous trompez sur un dernier point : en dehors de l'”utilité” et de la fonction que les humains leur ont attribué, ces animaux ne dépriment pas. Bien au contraire.
            Vous pouvez les observer dans les nombreux sanctuaires véganes, dans lesquels ils mènent une vie riche, souvent épanouissante, avec des interactions sociales interespèces très forte.
            https://fr-fr.facebook.com/ferme269life/

  • Pattricky

    bonjour, depuis cette année, le fauxgras de gaia est à l’huile de coco. donc, fini l’huile de palme 🙂
    de belles fêtes !

  • Pingback: Action de rue contre le foie gras | Le CABle()

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer