Tourte végane moelleuse et toute douce

J’aime beaucoup la tourte au riz et aux blettes issue de la cuisine provençale. Cependant, je la trouve un peu trop bourrative. J’ai cherché à remplacer le mélange riz-blettes par une farce plus légère et fondante.

Comme l’hiver approche, on fait le plein de vitamine A et de bêta-carotène avec la carotte, et on booste nos défenses immunitaires avec le curcuma. Avec un oignon et une bonne cuillerée de moutarde comme exhausteurs de goût, et quelques cubes de pomme de terre pour une tourte plus nourrissante.

Cette recette se fait en deux étapes : la farce se cuisine à part, et ne garnit la tourte, en couche épaisse, qu’après avoir bien mijoté. Elle finira de mélanger ses saveurs lors de la cuisson au four.

Après plusieurs essais à la maison, j’ai trouvé que la parfaite association d’une tourte, c’est pâte brisée en bas et pâte feuilletée en haut. La pâte d’en bas sera plus gourmande et consistante et la pâte d’en haut plus légère et aérée. Mais la recette fonctionne aussi, bien évidemment, si vous n’avez dans votre frigo que deux pâtes brisées, ou deux pâtes feuilletées.

Ces pâtes peuvent être faites de vos propres mains ou achetées : beaucoup de pâtes bio sont véganes ; les pâtes premier prix des hypermarchés le sont le plus souvent aussi.
Chez Melle Pigut, vous trouverez une chouette recette de pâton de base “tout usage”.

Une fois sortie du four et servie, votre tourte ressemble un peu à une meat pie britannique (visuellement), et doit normalement être toute fondante à l’intérieur, moelleuse et gourmande.

Si vous avez des enfants, elle permettra sûrement de leur faire manger ainsi une bonne quantité de légumes.

Elle peut être dégustée dès qu’elle a un peu refroidi, mais je la trouve encore meilleure le lendemain : elle a encore plus de tenue et la pâtes s’est lentement imbibée de toutes les saveurs.

Ingrédients

  • 3 carottes, 2 pommes de terre et un oignon de taille normale
  • Une pâte brisée, une pâte feuilletée
  • 20 cl de crème soja (une briquette)
  • Moutarde
  • Huile d’olive
  • Herbes de Provence et curcuma
  • Sel et poivre

Recette

  • Préchauffez votre four à 180°C.
  • Pelez les carottes, les pommes de terre et l’oignon.
  • Rappez très finement les carottes, coupez les pommes de terre en tout petits dés et émincez l’oignon.
  • Dans un faitout, faites mijoter les dés de pomme de terre dans un fond d’eau et d’huile, jusqu’à ce que l’eau s’évapore et que les dés soient cuits (ou presque cuits, ils termineront de cuire à l’intérieur de la tourte).
  • Mélangez les carottes rappées et l’oignon émincé, faites-les cuire ensemble dans un faitout ou un poêlon, également avec un peu d’eau et de l’huile d’olive.
  • Ajoutez les dés de pomme de terre au mélange. Versez la crème soja.
  • Ajoutez une grosse cuillère de moutarde, du sel, du poivre, des herbes de Provence, une grosse pincée de curcuma, un filet de sauce soja. Remuez bien. Réservez.
  • Dans un moule à tarte, déroulez une pâte brisée.
  • Faites cuire à blanc ce fond de pâte, durant 5 minutes, après avoir déposé dessus une chaînette ou des haricots pour éviter qu’elle ne lève.
  • Sortez le moule, garnissez la pâte avec le mélange de légumes. Recouvrez d’une pâte feuilletée.
  • Avec un pinceau, enduisez la tourte d’huile d’olive (pour qu’elle prenne une belle couleur dorée à la cuisson). Percez de quelques trous à la fourchette.
  • Enfournez une trentaine de minutes à 180°.

Note : Vous n’êtes pas obligés de peler les carottes et les pommes de terre, si elles sont bio bien sûr. Lavez-les bien avant de les rapper ou de découper, votre farce sera un peu plus texturée et nourrissante, et peut-être un peu moins moelleuse, mais tout aussi bonne.

tourte_vegan

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !