Emily Deschanel : “il n’y a rien de plus incohérent qu’un écolo qui mange de la viande”

Emily Deschanel est une actrice américaine, essentiellement connue pour son rôle dans la série Bones, où elle interprète le docteur anthropologue Temperance Brennan. Elle est aussi la grande sœur de Zooey Deschanel.

Depuis 1995, Emily Deschanel est végane et milite pour la protection animale. Elle s’est notamment exprimée sur son véganisme dans une interview vidéo pour le lancement du livre Thanking the Monkey (Rethinking The Way We Treat Animals). L’ouvrage a été écrit par Karen Dawn, avocate en faveur du droit des animaux. La vidéo n’existe pas, hélas, en version sous-titrée, retrouvez-la en bas de cet article.

Emily a aussi témoigné dans une vidéo pour l’association Peta, déclarant notamment : “il n’y a rien de plus incohérent qu’un écolo qui mange de la viande”.

EmilyweddingElle s’est mariée en 2010 avec l’acteur David Hornsby.

Le repas de mariage, entièrement végan, était organisé par un restaurant végétalien de Los Angeles (le Madeleine Bistro). David Boreanaz, l’un des invités, co-star avec Emily de la série Bones, a ensuite décrit la cérémonie et les délicieux plats à base de seitan dans l’émission télé The Late Late Show.

Emily a annoncé l’année d’après qu’elle était enceinte de son premier enfant.
A l’époque, elle s’est attirée les foudres d’une partie de la presse et même de certaines célébrités qui ne pouvaient croire que son régime alimentaire couvrait les besoins du fœtus.
Dans le magazine Ladie’s Home Journal, Emily Deschanel a alors déclaré :

Je dois en permanence me défendre parce que les gens ne me comprennent pas (…) Et plus encore parce que je suis enceinte, ils me disent : “Tu dois manger de la viande et des produits laitiers”. Dans ces moments-là, tu dois vraiment aller chercher au plus profond de toi, et te dire que tu ne fais pas les mauvais choix alors que tout le monde essaie de te convaincre du contraire.

Emily enceinteHeureusement, elle a également fait la couverture de Fit Pregnancy  : les anglophones peuvent lire son interview sur le site du magazine ; pour les autres, une traduction de certains passages est disponible en bas de cet article !

Emily Deschanel a accouché la même année d’un beau petit garçon prénommé Henry, que voici :
Emily Deschanel Henry

L’interview d’Emily à propos du livre “Thanking the monkey” :

Emily enceinteInterview d’Emily dans le magazine traitant de la grossesse Fit Pregnancy :

Fit Pregnancy: Comment vous sentez-vous ?

Emily Deschanel : J’aime vraiment être enceinte. Non qu’il n’y ait pas des choses que je n’aime pas, mais quand je pense à ce que mon corps est en train de créer un enfant, cela bouleverse mon esprit. Je suis en admiration devant le processus. Et les changements de mon ventre sont assez incroyables, c’est comme dans le film Alien. Je savais pour les coups de pied, mais je ne m’attendais pas aux culbutes.

Q | Vous êtes une végétalienne engagée. Cette façon de manger est-elle un vrai défi ?

A | Je ne pense pas que ce soit plus difficile pour moi que pour n’importe qui d’autre. Vous devez vous assurer d’avoir tous les éléments nutritifs essentiels. Le véritable défi pour un végétalien est la vitamine B [ndlr : B12, probablement] et les oméga-3, mais vous pouvez les trouver ceux dans des suppléments végétariens. J’ai augmenté ma consommation de protéines avec des haricots, du riz brun, et des milk shakes à base de lait d’amande et de poudre de chanvre. Ce qui est drôle c’est que j’adore d’habitude le chou frisé, et j’ai toujours l’habitude d’en mettre dans mes shakes du petit déjeuner, mais pour une raison inconnue je ne peux pas le supporter en ce moment.

Q | Des envies particulières ?

A | De la limonade! J’en veux tout le temps. Ça et du pamplemousse. Ces fringales, j’y succombe. Mais j’ai envie aussi de chocolat tout le temps, et ça j’essaie de l’ignorer.

Q | Est-ce que vous allaiterez ?

A | Absolument, pendant un an, peut-être plus longtemps. Je suis une hippie totale, donc nous allons pratiquer le “co-dodo” et allaiter. Ma mère m’a allaitée pendant plus d’un an, et je ne peux pas imaginer faire cela d’une autre manière. Ce n’est pas cher, c’est bien meilleur pour l’environnement, et vous n’avez pas à trimbaler plein de matériel autour du bébé. Je ne dis pas que c’est pour tout le monde, mais moi j’y suis décidée, même si c’est dur au début.

Q | Quelle est la partie préférée de votre corps de femme enceinte ?

A | J’aime mon ventre, parce que mon bébé est là.

Q | Quel est le meilleur conseil à donner à d’autres femmes enceintes débutantes ?

A | C’est un peu ironique, parce que vous obtenez tant et tant de conseils de tout le monde… mais quelqu’un m’a dit : Faites confiance à vos instincts. J’adore ça.

Enfin, voici une photo du petit Henry à l’âge d’un an… Un beau bébé presque trop potelé !

Baby

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • Rose citron

    Je ne connaissais que son personnage de Bones (que j’aimais beaucoup!), je suis donc contente de voir que c’est une belle personne! Et je n’avais pas fait le rapprochement avec Zooey!! Merci Vegnews! 😉

    • liligondawa

      Oui, si seulement Zooey (bien plus médiatisée encore) pouvait s’inspirer de sa sœur et franchir le cap !

  • marie-agnes

    je ne connais pas cette actrice mais c’est super qu’elle soit vegane
    et je la rejoins puisque depuis 2 decennies je répète que un ecolo non vegetarien est incoherent mais je ne suis pas etonnée ayant connu les débuts de l’ecologie fin 60 début 70 ou les ecolos etaient en principe VGs puisque défenseurs de la nature
    Depuis les années 2000 on est ecolo pour l’environnement c’est à dire pour la survie de l’humanité
    Ayant habité une commune tres bobo ecolo je peux temoigner ;j’en ai vu porter des chaussures en fourrure de phoques, d’autres manger du foie gras bio bien sur et du paté de sanglier d’élevage
    et j’ai même vu une personne tres connue dans la protection de la nature ,acheter du jambon de batterie pour des jeunes en camps de decouverte nature
    et un bon ecolo de pacotille et surtout opportuniste que deteste les animaux ,ceci suite a une interview dans ecolo mag c’est Conh bendit
    Une assos que j’ai quitté y a bien 25 ans c’est Greenpeace qui dénonçait la pollution des elevages de cochons mais aucunnement ne dénonçait la souffrance de ces animaux idem elle n’était pas contre les xeno greffes ou le clonage sur animaux tant que c’était dans les labos et une responsable d’une assos ecolo a refusé de signer une petition dénonçant l’experimentation animale je lui ai presenté alors les ecolos j’ai donné et j’ai quitté ce micmac depuis une bonne vingtaine d’années

    • liligondawa

      Oui tous les Verts qui ne sont pas végés sont très incohérents, et j’aurais envie de dire lâches, mais Conh Bendit est carrément un hypocrite de première; sur un plateau télé il a dit qu’il n’allait pas manger tout le temps bio, non plus, par exemple les pâtes bio sont moins bonnes alors bon.
      Quant à Cécile Duflot, interrogée sur son plat préféré, elle a parlé du confit de porc.
      Ils ne connaissent rien à rien, en fait, tous ces Verts. Rien à l’alimentation végé, rien aux IMMENSES avantages écologiques que présente une alimentation végé.
      Ou alors, s’ils s’en doutent vaguement, leur credo reste “l’écologie sans faire d’effort”.
      Vraiment, ce sont des c**

    • Elisabeth

      Marie Agnès , merci pour votre post. Car vos propos sont tellement ceux que je m’ efforce de faire “passer” depuis plusieurs années ….
      Parfois une lassitude et une fatigue m’envahissent !

  • avey

    Pour les écolos incohérents qui consomment de la viande on retrouve cette pratique chez les locavores. Par souci pour l’environnement ils consomment des aliments de saison produits à 200km max en général de chez eux mais sans exclure la viande et autres produits animaux.
    C’est très contraignant, le choix est restreint, il faut souvent aller chez un producteur pour tels produits, chez un autre pour d’autres ….
    Consommer des aliments produits le moins loin possible c’est très bien pour l’environnement, pour l’emploi, pour les conditions de travail des personnes impliquées dans la production mais mettre en avant l’environnement et consommer des produits animaux …c’est comique.

    • Cyril

      Me semble qu’il y eu un reportage d’Arte là dessus, et qu’en fin de compte, l’impact environnemental est dans la production, pas le transport, et donc que le locavorisme est écologiquement ( je parle uniquement du coté énergétique) inutile, notamment quand on peut avoir des bien meilleurs rendements ailleurs.

  • Pingback: Les animaux, des hommes comme les autres ? | Fabien Trécourt • Journaliste()

  • Eloïse

    Bonjour,
    Je viens de finir mon doctorat et d’être embauchée dans un labo d’ éco-toxicologie, et j’en ai marre, mais vraiment marre, d’être prise de haut par les végans parce que je mange du poulet, des oeufs et du poisson.
    Je vais vous tenir le même discours qu’à une de vos semblable, qui m’a quasiment agressé pour mes pratiques alimentaire alors qu’elle ne sait même pas ce que signifie l’actuelle acidification des océans.

    Votre message ne passera jamais en stigmatisant les gens, en leur faisant croire qu’ils sont ignorants parce qu’ils ne sont pas vegans. C’en est presque flippant et sectaire.
    De plus, je pense en savoir bien plus sur le fonctionnement des écosystèmes et en faire bien plus pour leur sauvegarde que vous dans toute votre vie. J’ai consacré 8 ans de ma vie dans ces études, je sais comment fonctionne malheureusement le système agricole, mais ce n’est pas en bouffant du soja Monsanto que vous allez bougez les choses, et j’ai moins de culpabilité en manger un poulet fermier bio qu’un steack végan.

    Vous voulez VRAIMENT servir la cause animale (merci pour le autres êtres vivants comme les bactéries, qui servent encore plus aux écosystèmes, mais ça n’a pas l’air mignon alors on s’en tape !), au lieu de vérifier que les produits que vous utilisez n’ont pas été testé sur des animaux en labo, n’en achetez simplement PAS. Ils contiennent quasi tous des microbilles de plastiques qui nuisent actuellement beaucoup plus au poisson que l’élevage aux animaux terrestres. Connaissez-vous le taux de toxines accumulées due au stress et à la souffrance dans le plasma d’un poisson intoxiqué par ces microbilles ?

    Alors la Emily, avec ses jolis cheveux bien propres, sa petite phrase sur les écolos, ça me fait bien rire. Manger de la viande pour un écolo, c’est aussi contradictoire que de se laver. Connasse condescante et ignorante, ça ne m’étonnerait pas qu’elle soit ainsi. Je sais que ça part d’une bonne intention, mais quelqu’un qui parle d’un sujet comme un professeur de moral sans l’avoir étudier, ça me fout les boules.

    Peace, en espérant un peu moins de condescendance de vous la prochaine fois, et en sachant que vous aussi, vous espérez un monde meilleur.

    • Arnaud

      Il y a beaucoup de jalousie dans vos propos. Pourquoi n’essayeriez-vous pas le respect de vous-même avant de vous en prendre aux autres?

    • Cha

      Outch, ça c’était agressif et condescendant… :/

      • Eloïse

        Oui, merci Arnaud, je me respecte et vous ? Jalouse de qui ? D’une femme qui passe son temps à critiquer les autres, à se croire hors des normes alors qu’elle chie comme tout le monde dans de l’eau potable, qui nous a pourri notre repas de midi par son mépris, mais qui nous as quand même bien fait rire parce qu’elle ne savait pas ce qu’était un “biotope” ?

        Je suis heureuse de ce que je fais au quotidien pour l’environnement, j’aime me dire que nos études participent à fournir des arguments aux procès contre les grands industriels et OUI, dans ce cas je pense faire plus de choses que cette hystérique qui m’a interpellé sur mon mode alimentaire. Est-ce un problème ?

        Non je n’ai pas le même mode de vie qu’un “occidental moyen” (et c’est justement les études d’écotox qui m’ont appris à agir de cette façon) comme tu dis, je fais attention à ce que j’achète pour les produits d’entretiens ménagers, d’hygiène, et de nourriture également (j’achète du poulet bio, du poisson dont l’espèce n’est pas loin de l’ESS, et pas de boeuf ni de cochon) et je n’ai pas la prétention, comme certains, de me prétendre écolo. Non, un poulet fermier bio ne mange pas de soja OGM, (du moins en principe !) contrairement au nombreux produits végans préfabriqués qui en contiennent (90% du soja mondial est OGM, faut arrêter de se voiler la face…).

        Oui, je peut paraître agressive et condescendante, mais c’est au fond juste un profond agacement, j’aurai aimé avoir un dialogue plus tranquille à ce sujet avec vous mais à chaque fois c’est la même chose, y’a deux catégorie de personnes, végan et “carnivores” et c’est tout, et évidemment les “carnivores” sont des cons. C’est tellement simpliste et manichéen qu’on trouve vite que ce mouvement pas crédible. C’est dommage, je suis venue ici exprimer ma colère pour vous convaincre d’être plus tolérants avec les autres pour mieux être compris, mais le message ne passe toujours pas. J’abandonne.

        • tata

          mais quel message tu veux faire passer en jurant comme ça ? t avais juste envie de vider son sac “il n’y a que les morveux que cela mouche “

          • Eloïse

            La plupart des articles de ce site sont bien plutôt offensants que mes “jurons”, notamment pour les apiculteurs. Y a t’il un problème à vider son sac, nous ne sommes plus autorisés à exprimer notre colère ? Vous le faites pourtant aussi non ? Et déjà, je ne vous tutoie pas mais vous vouvoie, notez la différence…

          • Java

            Autant d’agressivité et d’aigreur en réaction à cet article anodin, ça doit quand même cacher une forme de “conscience” que ce qui est exposé est vrai.

            J’attire aussi votre attention sur le fait que nous n’avons pas attendu le post d’Eloise sur ce blog pour nous interroger sur le soja et les produits cosmétiques. Et que commencer un argumentaire par parler de son diplôme comme si son analyse valait plus que la réflexion “de base” d’un lambda (qui s’intéresse à la question depuis des dizaines d’années), ça ne peut pas déboucher sur un dialogue apaisé. Je n’ai de leçon à recevoir de personne sur mon alimentation au même titre que j’ai JAMAIS sermonné quelqu’un sur la sienne, qu’elle soit basée sur des valeurs religieuses, éthiques ou de santé.

            Pour terminer sur l’agressivité supposée des vegans : d’une part c’est un mouvement ultra minoritaire, sans loby et dont le message est rarement relayé dans les médias (à part parfois par une actrice californienne ici ou là ) : je ne pense pas comme vous le sous entendez que vous soyez victime de notre pression quotidienne. De plus, au vu de TOUTES les agressions dont sont victimes les vegans au quotidien : critiques et ironie du type “tu manges de graines?” “Mais t’es inconsciente tu vas avoir des carences?” “je te laisse pas mes enfants à manger” etc… excusez moi de ne pas m’émouvoir votre petite vexation.

            Bonne soirée

          • tata

            je prends note eloïse je prends note! excusez moi madame qui a un doctorat de ne pas vous avoir vouvoyez ! quand j’ai le tps je pleurerais sur votre triste sort 😉

          • guig33k

            “sans loby”
            haha ben quand je vois les coms, j’ai des gros doutes !

          • Java

            Je ne vois rien d’étonnant au fait, que sur une page vegactu on soit tous d’accord sur le véganisme.

            De la à dire qu’il s’agit d’un lobby c’est drôle effectivement : si on prend la définition du terme c’est un groupe de personne qui fait pression sur l’opinion et sur les pouvoirs publics pour défendre ses intérêts. Vous entendez souvent parlez du veganisme en dehors de sites internet dediés? Au journal de 13h? A part pour dire de nous que nous sommes inconscients et carencés? Concernant les pouvoirs publics : vous connaissez des cantines qui proposent un menu végétaliens? Vous connaissez des restaurants généralistes qui proposent des menu vegans?

            Mais oui ça doit être ça être un lobby. Et l’agroalimentaire qui se fait financer des pubs sur les bienfaits du lait de vache, c’est une association loi 1901 à but non lucratif.

    • charline

      En quoi le fait d’avoir un doctorat te donne le droit de faire la morale à tout le monde. Le mode de vie vegan n’est pas parfait mais il tend à améliorer l’environnement, calcul ton empreinte écologique ou alors dit que ce calcul est une connerie… et toi tu fais quoi pour l’environnement? car c’est bien beau un doctorat en écotox mais si tu as le même mode de consommation que l’occidental moyen ça ne change rien. Au fait, pour ta culture perso, le soja (tofu et autres produits dérivés) comsommés par les végétarien ne provient pas des états unis et n’est pas OGM, par contre le soja qui a servit à nourrir ton poulet si…

      • guig33k

        pas de bol, le soja BioMonCul a été pollué par les champs du voisin, try again !

        • vegactu

          Ou comment se rassurer en dénigrant le bio. : http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/le-bio-serait-bien-exempt-de-pesticides_1063733.html

          “Moi je préfère manger des aliments qui ont poussé arrosés de pesticides, qu’un produit bio à 3KM de ce champs qui n’a jamais été arrosé de pesticides mais qui a des risques d’être contaminé par le vent, et qui donc contiendra s’il contient des pesticides 0,001 % des pesticides de la culture voisine”.
          Bon perturbateur endocrinien à toi!

        • Java

          haha guig33k je vois tes commentaires ici, et je me dis “quelle vie faut il mener pour perdre du temps à commenter la page de vegactu, alors qu’on est anti vegan, un samedi soir?” Tu n’as as mieux à faire comme une soirée entre amis? Enfin tu peux essayer de nous convaincre avec ton argumentaire fouillé à base de “soja biomoncul” mais tu sais on s’en fout de ton avis.

    • Marianiux Tremendiux

      Aïe un doctorat et des fautes de conjugaison? Ça vous fait perdre pas mal de crédibilité 😮

      • Eloïse

        Et se baser sur l’argument de l’orthographe ou de la conjugaison pour défendre une cause n’est pas plus crédible, navrée. Oui c’est encore possible d’oublier quelques accords en tapant vite sur un clavier, vous l’apprendrez en écrivant des rapports. Que je sache, je n’écris pas non plus en “kikoolol”.

      • guig33k

        Argument de merde, même les profs de lettres font des fautes…

    • Nanou

      Bonjour Eloise.
      Pour etre honnete, je ne comprends pas votre demarche. Vous vous etes fait rembarres par une collegue de travail et vous venez ici, sur un site d’actu vg, dire votre colere? Je ne comprends pas. Mais soit.

      Donc tout d’abord, il faut juste arreter de penser que la communaute vegan est unie/sectaire. Ben non… chacun a ses opinions et si certains sujets font consensus (la corrida par exemple) d’autres non (l’equitation, la nourriture des animaux domestiques). Chaque personne vegan/VG a son histoire, ses raisons de l’etre et tout le monde ne pense pas pareil. (ce qui est aussi le cas des gens non VG)
      Donc ne resumez pas la personne avec qui vous vous etes accroches a toute la communaute. (et peut etre qu’elle aussi, elle s’est fait rembarre par quelqu’un 😉 )

      De plus, comme d’habitude, ce sont des personnes comme vous qui nous poussez a nous justifier (mais t’es VG? et tes chaussures? t’as un chat? tu lui donnes quoi? et tes cosmetiques? et tes sacs?) comme si le fait que nous refusions de manger de la viande, devait faire de nous des personnes d’une purete exceptionelle. Ba non… Personne ne dit qu’on est parfait, nous en premiers. Et encore une fois, la communaute n’est pas unie, et si certaines personnes vont donner toutes leurs affaires en cuir, d’autres vont les garder jusqu’a l’usure….

      Certaines personnes sont juste vegetariennes, d’autres sont vegetaliennes, d’autres vegan et d’autres sont au milieu de tout ca. Chacun fait ce qu’il peut avec les moyens qu’il a.

      Certains VG sont fan de cosmetiques Home Made, d’autres vont acheter des produits “juste” non testes, d’autres des produits vegan et naturels etc…

      Il en va de meme pour la nourriture, certains sont VG et locavores, d’autres mangent du soja, d’autres du tempeh et d’autres refusent les simili… d’autres mangent bio et d’autre non…

      Bref, tout ca pour dire que, c’est dommage de nous resumer a ce que vous dites dans votre poste. Ca ne fait rien avancer le slimblique…

    • Flo

      Bonjour Emily. Bien évidement je ne connais pas autant que toi sur les ecosystems malgré toute les informations et documentaires que j’ai pu lire ou voir depuis quand je suis devenue végétalienne et intéressée de faire le plus que je peux faire pour mener une vie plus étique et plus eco responsable.

      Oui, c’est vrais que on n’as aucun droit de jeter des pierres à personne, écolo ou pas, pour manger des animaux ou des dérivées mais ce que on peux faire c’est de transmettre l’information et faire connaître certaines vérités concernant la pollution énorme provoquer par l’élevage des animaux, par la déforestation nécessaire pour planter la fameux soya Monsanto de quelle tu parle pour nourrir tout ces animaux etc. etc… On as tous quelques choses a apprendre et a rapporter a ce qui est en essence la même cause.

      Perso, je pense que nous les végétaliens on a besoin de réviser la manière de transmettre certains informations et de reviser les raisons pour quoi on est classifier de agressifs et sectaires …
      Etre végétalien / vegan ne suffit pas d’après moi ! Ce que on nous reprochent assez souvent c’est que on oublie l’humain dans cet combat… on oublie la nature et la cote écologique en mangeant du tout et n’importe quoi juste par ce que c’est vegan et ça nous donne une bonne conscience par rapport aux animaux. Bien sur c’est ne pas le cas de tout le monde mais ça arrive très souvent. J’ai vu tellement des fois des produits dites vegan qui sont pleines de produits chimiques, des emballages plastiques et autres produits supers polluants que je n’ai aucune envie de les consommer.
      Par respect pour mon corps et pour la nature j’estime que manger végétalien
      sans lire les étiquettes pour voir quelles sont les ingrédients (la plus part
      des produits alimentaires vegan sont pleines des aditifs très nocifs pour la santé
      et bien sur très polluantes… certains produits alimentaires ne sont rien d’autre
      qu’une formule chimique qui as du goût), sans s’informer de la qualité du
      produits consommer autres que gustative (et bien sur vegan), n’est pas
      suffisant pour moi. Le mal bouffe que ça soit vegan ou pas reste du mal bouffe !
      Les aditifs alimentaires dans la nourriture vegan ou pas, restent des aditifs alimentaires la plus part d’entre eux très nocifs ! Les procèdes de fabrication de
      certains produits vegan ou pas peuvent polluer énormément (la nature, nos corps
      et la vie animale que on défend) !
      Donc du coût, je préfère me nourrir avec des produits que je trouve dans une épicerie bio ou je trouve des produits naturelles, saines et végétaliennes même
      si c’est claire que je ne trouve pas toutes les similis et autres produits que
      on trouve dans un magasin strictement vegan.

      Et non, je ne veux pas rentrer dans le débat: le produits bio que tu mange peuvent être contaminer des pesticides du champs juste à cote! Oui, c’est possible et je ne peut pas changer ça mais je suis déjà contente que celui qui a planter les légumes que je mange n’as pas utiliser les produits chimique lui même… c’est déjà ça…

      La question à se poser n’est pas : qui est le meilleur ou qui produits le moins
      de CO2 ou qui est le plus étique etc etc… mais plus tôt qu’est que on peut faire
      pour avancer ensemble ?
      On ne peut pas être parfait dans nos demarches étiques (envers les animaux et humains) – écolo – solidaires ! Ca n’empêche que on a tous besoin de rester ouverts et de faire de nos mieux pour travailler ensemble et pour apprendre les uns des autres pour améliorer ce que nous tiens à cœur a tous : le bien être de tout être vivants et de notre planète…

    • VGCédric

      Alors 3 ou 4 petites choses pour te répondre :
      1) La première (si tu n’en retiens qu’une, que ce soit celle-là STP): je te rappelle que dans 99.99% des cas, ce sont les végétariens (et en particuliers les
      végétaliens) qui sont pris de haut par les omnivores et non le contraire. Si tu
      as l’impression d’être prise de haut, tu as donc une petite idée de ce que quasiment tous les végés ressentent (ou ont déjà ressenti), et tu vois à quelle point l’ouverture d’esprit est importante quand on évoque ces questions…
      2) Quand on est écolo théoriquement on essaye (je dis bien “on essaye”, restons modestes et gardons nous d’assener des certitudes) de respecter la vie, qu’elle soit humaine, végétale, et animale, en incluant TOUS les animaux (pas seulement ceux qui sont « mignons » ou ceux de la savane, ou ceux qui sont menacés…non TOUS je dis bien!), donc bien sûr les animaux d’élevage
      AUSSI : veaux, vaches, cochons, poissons, poussins (en devenir dans les œufs)
      etc. Or Quand on est végétalien, c’est ce à quoi on pense aussi en permanence : Si on mange un animal (« en aval »), il a fallu le tuer (« en amont »),
      donc on s’abstient de la manger afin de ne pas être indirectement responsable
      de sa mort. Donc OUI (1000 fois OUI) , écologie et végétarisme sont en cohérence. Et, à contrario, être écolo et consommer des animaux, c’est – ne t’en déplaise – pas très cohérent. C’est un fait Eloïse, c’est JUSTE un fait. On ne dit pas (en tous cas pas moi), que tu serais une mauvaise personne si tu n’es pas vegan ou que tu serais inférieure ou je ne sais quoi…
      Cette actrice américaine énonce juste une vérité logique (qui dérange apparemment)
      3) Sur le tutoiement, je te rappelle juste que sur internet – sur les « tchats »
      en tous cas – on se tutoit…ça se fait en tous cas. Ça veut pas dire qu’on s’aime ou qu’on s’aime pas, c’est juste pour s’épargner un formalisme superflu
      4) Dernier point : Si comme tu le prétends tu es savante, mets STP ton savoir au service de la vérité et du bien sinon, ça ne sert pas à grand-chose… voire, ça peut desservir…à commencer par toi-même d’ailleurs….

  • Dupuy

    Eloïse tu postes de façon très agressive et injurieuse et après tu décrètes que tu ne peux pas discuter avec les vg, keep cool, respire ça te feras du bien. Je savais pour Emily deschannel et c’est un super exemple, on peut être enceinte et même allaiter tout en étant vegan. Perso, j’ai choisi mon mode de vie, en fonction de mes valeurs,si on m’en parle je réponds mais ne l’impose à personne. Cela reste une démarche personnelle.

  • sweetie veggie

    Eloïse,

    Vous vous sentez probablement aussi agressée que lorsqu’une personne qui mange de la viande nous regarde avec mépris lorsque l’on dit qu’on est végéta*ien. Emily Deschanel n’est pas le porte-parole de tous les végans, elle estime que les écolos ne peuvent se dire écolos s’ils ne sont pas végétariens. C’est son avis. Pas de quoi vous en prendre à tout un monde de défenseurs de la cause animale.

    Vous vous sentez attaquée, mais c’est vous là même qui attaquez les autres. Le fait d’avoir un diplôme, d’avoir passé 8 ans de votre vie à faire ces études, ou de connaitre la signification d’un mot que l’actrice Emily et d’autres ne connaissent pas, ne font pas de vous un être supérieur, comme vous semblez le penser. Et être végan ce n’est pas se sentir supérieur aux autres humains, puisqu’on considère justement que notre vie ne vaut pas plus que celle des animaux. Bien à vous.

  • Pingback: Emily Deschanel, femme et mère végane | Peuvent-ils souffrir ?()

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer