L’ortie, une plante exceptionnelle

Qui ne connait pas l’ortie? Mais la consommez-vous ? Car cette plante qui pique, pique surtout les yeux quand on voit tous ces bienfaits ! Mais ne vous inquietez pas, le pouvoir urticant des poils d’ortie est inactivé par la cuisson et le séchage ! Ouf !

L’ortie est extrêmement riche en minéraux, d’une grande teneur en vitamines en plus et riche en protéines complètes.

Certes vous n’en mangerez pas 100 grammes d’un coup, mais ce tableau est fait pour se rendre compte de la richesse de cette plante :

NutrimentQuantité/100g fraîchePourcentage de l'apport quotidien
Protéine6.50g14%
Calcium1940mg194%
Fer23mg128%
Magnésium473mg118%
Phosphore386mg55%
Potassium2196mg47%
Zinc5,6mg51%
Cuivre850µg94%
Manganèse10,15mg441%
Vitamine C160mg111%
Vitamine A1233.33µg137%

Une bière d'orties végane, malheureusement pas trouvable en France.
Une bière d’orties bio et végane, malheureusement pas trouvable en France.

Comme vous pouvez le voir, l’ortie est donc recommandée aux anémiques grâce à sa haute teneur en fer et en vitamine C. En effet l’absorption du fer est nettement améliorée si vous prenez en même temps de la vitamine C. De plus sa haute teneur en calcium (environ 200% des AJR pour 100 grammes) en fait aussi une plante très intéressante pour les végétaliens.

En bref, l’ortie est un petit cocktail de nutriments, ce qui en fait un super-aliment à ne pas oublier de consommer pour rester en bonne santé!

Des bienfaits médicinales approuvés

Au niveau maladie, la Commission Européenne, l’OMS et l’ESCOP reconnaissent l’usage des parties aériennes de l’ortie pour irriguer les reins, la vessie et les voies urinaires en cas d’inflammation, pour prévenir et traiter les calculs rénaux et, en usage externe et interne, pour soulager les douleurs arthritiques, rhumatismales ou associées à la sciatique.

Alors qu’attendez-vous pour vous faire de bons petits plats à l’ortie, des cakes, ou de bonnes soupes ?

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !