Athlète, pompier, végane et gérante de refuge

Le parcours de Fiona Oakes, talentueuse athlète anglaise, ressemble à un roman.

Fiona est devenue végétarienne à l’âge de 6 ans, et végane à l’adolescence.
Après avoir remporté des titres nationaux dans le domaine du cyclisme, elle se consacre à la course d’endurance et au marathon en particulier.
Elle est également l’une des 800 femmes sapeur-pompiers du Royaume-Uni.
Elle gère dans sa propriété un refuge animalier qui accueille aujourd’hui des centaines d’animaux d’espèces diverses, recueillis et sauvés des mauvais traitement.

Fiona Oakes

Elle a aujourd’hui un palmarès sportif impressionnant à son actif, retracé sur le site Great Vegan Athletes, que vous pouvez consulter ici

Retenons notamment sa première place, en 2007, au marathon de l’Essex, où elle a battu de 11 minutes le record féminin de l’époque.
En 2010, elle remporte le marathon Rovaniemi de Finlande et s’offre le record du monde de marathon féminin à l’intérieur du cercle polaire.
En 2011, elle remporte le semi-marathon du Grand Nord.
La même année, elle remporte le marathon Levi de Finlande en battant de 22 minutes le record en titre.
En 2012, elle court le Marathon des Sables : cette épreuve, bien plus qu’un marathon en réalité, se court en autonomie sur 6 jours dans le désert sud-marocain. Quelques jours avant la course, un cheval de son refuge marche accidentellement sur le pied de Fiona et le lui fracture. On la retrouve tout de même sur la ligne de départ… et sur la ligne d’arrivée.

“Je veux inciter les gens à reconsidérer le véganisme de manière positive, j’essaie de lutter par mes actes contre les stéréotypes et les clichés qui collent au véganisme”.

Dinde de Noël à la mode végane

Ce qui suit est une traduction et un résumé d’un article de la BBC daté du 26 décembre 2004 :

L’esprit de Noël, pour la plupart des gens, revient à faire frénétiquement les magasins. Pour Fiona Oakes, Noël signifie rester chez elle à Asheldham (Essex) et s’occuper de ses 264 animaux dont 38 dindes sauvées d’un élevage.
“Ces dindes étaient malades et ne convenaient pas à l’abattage en vue des repas de Noël, confie-t-elle. Elles vivent à présent ensemble dans une grange, sur un lit de paille fraîche, avec nourriture et eau à volonté”.

Le sauvetage de dindes malades fait partie du quotidien de Fiona Oakes, qui trouve également le temps de travailler comme pompier de réserve. Elle est l’une des 800 femmes sapeur-pompiers du Royaume-Uni.

Fiona, 35 ans, recueille depuis onze ans dans sa demeure du sud-est de l’Angleterre des animaux blessés et abandonnés.
“J’aime les animaux, dit-elle. J’ai pour objectif d’apporter à tous ces animaux désormais sous ma responsabilité de l’affection, la meilleure qualité de vie possible, mais aussi le  droit de mourir dans la dignité le temps venu.”

En plus des 38 dindes, sa grange héberge à présent 26 cochons, 21 chevaux, 50 chats, 10 chiens et des douzaines de lapins, cochons d’Inde, chinchillas et hamsters qui vivent tous en relatif bon voisinage !

“Je les accueille lorsqu’ils arrivent en fin de vie et que les gens n’en veulent plus.”

Bien qu’elle consacre une bonne part de ses journées à nourrir et soigner son petit monde, elle trouve également du temps pour une autre passion : la course. En novembre 2004, elle s’est placée à la 5e place du marathon de Florence, devant pas moins de 21 athlètes professionnels.

Fiona court aussi pour promouvoir le végétalisme, une alimentation adoptée il y a 20 ans.

“Lorsque je remporte des courses locales, les gens sont vraiment sidérés. Ils ne s’attendent pas à ce qu’une végétalienne fasse aussi bien. Ils pensent que nous sommes faibles, pâles et en mauvaise santé, car on n’absorbe aucune protéine animale !”

Ses efforts lui ont rapporté le titre d’ “Outstanding Vegan Achievement award”  (l’Exceptionnelle Réussite Végane, récompense de la Vegan Society) : “C’était vraiment un très grand honneur.”

Le plus important : pour aider et soutenir Fiona, vous pouvez parrainer un animal de son refuge en vous rendant sur son site.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer